Communauté Coworking Léman [fr]

[en] In the process of gathering a community of people interested in coworking, in the Lake Geneva area. I have a concrete possibility of setting up a coworking space in Lausanne, but need comitted people to make it happen. Join the mailing-list and introduce yourself so we can talk about it. There is also a blog and a Facebook group you may join and tell your interested friends about.

Il existe depuis quelque temps [une mailing-liste](http://groups.google.com/group/coworking-leman/) et un [blog](http://coworking-leman.net) pour parler de coworking et partage de bureaux en région lémanique. Depuis cet après-midi, on a même [un groupe sur Facebook](http://www.facebook.com/group.php?gid=50136055054). Si la question vous intéresse, [rejoignez-nous](http://groups.google.com/group/coworking-leman/)!

D’où ça sort, tout ça? Petit retour en arrière.

En avril de l’an dernier (2007), je suis à Leeds et je m’apprête à faire la connaissance d'[Imran Ali](http://imran.ali.name/), découvert via [un ami commun](http://twitter.com/ikisai) sur [Twitter](http://twitter.com). Je feuillette ce que [Chris Messina](http://factoryjoe.com/blog/) et [Tara Hunt](http://www.horsepigcow.com/) ont publié au sujet du coworking (je me prépare à aller passer un bon mois à San Francisco chez eux, donc je fais mes devoirs), et je réalise qu’Imran s’est inscrit sur la page [Coworking Leeds](http://coworking.pbwiki.com/CoworkingLeeds) du wiki. Amusante coïncidence.

*Imran ouvrira, avec l’aide de Linda Broughton et le soutien de la Leeds Metropolitan University, l’espace de coworking [met:space](http://www.oldbroadcastinghouse.com/coworking/); c’est entre autres grâce à cette communauté que [Going Solo](http://going-solo.net) prendra place le 12 septembre prochain à Leeds, dans le même bâtiment!*

En mai de la même année, comme mon départ pour les USA se rapproche, je retourne me renseigner un peu sur mes hôtes (Chris et Tara), qui ont passablement contribué à populariser le principe du [coworking](http://en.wikipedia.org/wiki/Coworking), en particulier à travers leur espace de coworking [Citizen Space](http://citizenspace.us/). Je visite le site, je lis un petit peu, je découvre, j’aime, et je me dis: “ce serait cool d’avoir quelque chose comme ça à Lausanne.” J’envoie un petit mail très court à deux personnes, je m’inscris sur la [liste de discussion coworking](http://groups.google.com/group/coworking), mais ça s’arrête là.

En juillet, je suis à San Francisco (et peut-être même installée dans le canapé de Citizen Space!) quand Olivier écrit [Et si on co-travaillait?](http://b-spirit.com/blogollie/?p=2140) — on est au moins deux à avoir le même genre de bonne idée à peu près au même moment… les temps sont mûrs en Suisse Romande, ou le seront bientôt. Quelques e-mails sont échangés, une poignée de vaudois sont intéressés, mais rien d’assez solide pour véritablement aller de l’avant.

Décembre de la même année, le sujet coworking revient brièvement sur le devant de la scène lors [du premier Website Pro Day](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/wwpad-wpd/). On se retrouve à quatre chez l’un d’entre nous pour travailler chacun de son côté sur sa présence en ligne professionnelle ([Website Pro](http://climbtothestars.org/archives/2007/10/31/une-journee-pour-bosser-sur-nos-sites-pro-website-pro-day/) Day!), et c’est vachement sympa. Donc on reparle de coworking. Dans la foulée, je crée un compte Basecamp et un [wiki](http://coworking-leman.pbwiki.com/), qui péclotent un peu et finissent par se mourir, comme nos discussions sur le sujet (en tous cas en ce qui me concerne: je commence à être très prise par [Going Solo](http://going-solo.net)).

Plus tôt cette année, dans les mois précédant Going Solo, il a semblé à deux reprises qu’un local pour y créer une communauté de coworking m’était tombé dans les bras. Réflexion faite, ce n’était pas réaliste, mais ces fausses alertes m’ont (sérieusement) relancée sur le sujet. D’autant plus que je me retrouvais sensibilisée à la problématique du travail en indépendant par la préparation de Going Solo.

Après la deuxième fausse alerte, j’ai décidé qu’il fallait commencer par se concentrer sur la communauté. Trouver un local, ce n’est pas le plus difficile. C’est trouver les gens, le problème. J’ai donc créé [la liste de discussion par e-mail Coworking Léman](http://groups.google.com/group/coworking-leman/) ainsi que [le blog associé](http://coworking-leman.net/), que j’anime seule pour l’instant mais que je voudrais également pouvoir remettre en d’autres mains.

Et là… il y a quelques semaines, bonne surprise: les 3 artistes/artisans (dont la céramiste [Sylvie Godel](http://syldavie.ch/)) occupant les bureaux du rez inférieur de mon immeuble cherchent à remettre leur local. Il y a donc une [possibilité concrète de coworking à Lausanne](http://groups.google.com/group/coworking-leman/browse_thread/thread/72d5699f1c3eb8e5) pour la fin de l’été ou cet automne.

Bon, fini l’histoire. En pratique?

Vous avez besoin d’un bureau de façon irrégulière — ou fixe — en compagnie d’autres personnes sympathiques, ouvertes à la collaboration et au partage, mais avec qui vous ne travaillez pas forcément?

Ça vous intéresse peut-être mais vous n’êtes pas vraiment sûr?

Vous travaillez principalement sur ordinateur ou chez vos clients?

Le [coworking](http://coworking-leman.net/coworking/) est peut-être pour vous.

Pour en savoir plus, [inscrivez-vous](http://groups.google.com/group/coworking-leman/subscribe) à notre [liste de discussion](http://coworking-leman.net/liste-de-discussion/) et envoyez si le coeur vous en dit un bref e-mail pour vous présenter et poser vos questions!

Similar Posts:

Going Solo is Tomorrow! [en]

[fr] Going Solo, c'est demain! Une vidéo et deux-trois pensées d'organisatrice.

Gosh. If I learnt one thing in my life, it’s that day go by and dates end up being “tomorrow”, and even “today” at some point. [Going Solo](http://going-solo.net) is tomorrow — I have to pinch myself regularly to make sure I’m not dreaming.

You can still register online [until tonight](http://going-solo.net/2008/05/15/online-registration-closes-this-evening/). Come to the [Warm-Up Party](http://www.facebook.com/event.php?eid=15939676267) this evening. I’m still wondering what to wear, worrying about a DHL package which reached Geneva yesterday morning but still hasn’t made it to my door, preparing to jot down some notes for what I’m going to say as the MC (and a panel moderator!) on the big day, wondering what “unpredictables” are going to crop up today (the last two days have been filled with them, big and small), remembering that I still have a bunch of Going Solo related photos to upload (maybe I’ll test the venue wifi with them)… Well, I’m busy.

And excited.

Thanks to all those of you who supported me these last months. I wouldn’t have made it this far without you.

Poster for Going Solo

Similar Posts:

Bloggy Friday vendredi 4 avril 19h30 à Lausanne [fr]

[en] Next Friday, 7.30pm at Café de l'Evêché in Lausanne, Bloggy Friday meetup for bloggers and other social media people. Please let me know if you're coming or not!

Cela fait bien longtemps, dites donc! Comme je suis à Lausanne un premier vendredi du mois, même si c’est le début du [festival de Jazz de Cully](http://www.cullyjazz.ch/), c’est le moment de refaire un Bloggy Friday. Rendez-vous donc à toutes les personnes immergées dans la culture numérique (blogueurs, twitteurs, podcasteurs, seesmiqueurs et autres social media people) pour une petite fondue informelle au [Café de l’Evêché](http://maps.google.com/maps?f=l&hl=en&geocode=&q=caf%C3%A9+de+l%27%C3%A9v%C3%AAch%C3%A9&near=lausanne,+switzerland&sll=46.519588,6.632116&sspn=0.248053,0.617294&ie=UTF8&latlng=46521848,6636002,4059911234198340347&ei=KGfuR5XkIIi-ogPY0cWzCQ&cd=1) à 19h30.

C’est gratuit (enfin, faut payer sa croque!), c’est ouvert à tous, mais il faut s’inscrire. Il faut s’inscrire parce que je vais réserver, et vous connaissez la Suisse, on aime la précision 😉

Envoyez-moi un [message sur Twitter](http://twitter.com/stephtara), une vidéo sur Seesmic, ou laissez simplement un commentaire. Je laisse tomber Facebook et Upcoming, juste là, parce que franchement, on finit par avoir plus de boulot à essayer de consolider toutes les inscriptions provenant de ces sources multiples qu’en maintenant simplement une liste toute bête à la main.

Et si vous pouvez pas venir, dites-le aussi — comme ça je sais que vous avez vu l’invit et ça m’évite de venir vous harceler pour rien.

Tag: bloggyfriday042008.

Seront là:

– [Stephanie Booth](http://climbtothestars.org)
– [Sylvie Freymond](http://sfreymond.name/)
– [Alain Hubler](http://alainhubler.wordpress.com/)
– [Claude Vedovini](http://vedovini.net/)
– [Sylvain Côte](http://e-plumevision.com/)

Seront pas là (+ bonne excuse):

– [Virginie P](http://mistressoftheweb.wordpress.com/) — *seesmeetup à Paris le lendemain!*
– [Sylvain ;-)](http://letamtam.ch/) — *cluedo géant oblige*
– [Hélène et Momo](http://www.angrymum.com/) — *vernissage à Cully (je crois?)*
– [Graham](http://graham-lawrence.com/wp/) — *encore une fois, ça joue pas :-(*

Peut-être, s’il en reste quelque chose après l’armée:

– [Julien Henzelin](http://julienhenzelin.typepad.com/)

Peut-être, si son meeting finit pas trop tard:

– [Olivier Tripet](http://b-spirit.com/blogollie/)

Peut-être, si elle est libre:

– [Anne Dominique Mayor](http://annedominique.wordpress.com/)

Il risque!

– [Vincent Bifrare](http://www.cinemag.ch/)

Euh bon, les autres geeks du coin, vous êtes où?

N’oubliez pas qu’ils ne prennent que du cash!

Similar Posts:

End-Of-Travel Musings [en]

[fr] Peu de photos, d'articles, ou encore de vidéos de mon mois de voyage en Irlande, au Texas, et à San Francisco. Thierry trouve dommage, mais pas moi. J'apprends à prendre la vie un peu plus à la légère, à ne pas me mettre sous pression plus que nécessaire pour tirer toujours le maximum de profit de tout ce que je fais, tout ce que je vois, tout ce que je visite, chaque personne que je rencontre. A force de documenter sa vie, on court le risque d'oublier de la vivre.

Retour de San Francisco le coeur un peu lourd, car j'aime cet endroit et il abrite des gens qui me sont chers, mais heureuse de rentrer à Lausanne, que j'adore, et de revoir mon chat, bêtement. J'ai appris à "lâcher prise" concernant mon réseau social éclaté, à moitié en ligne, et dispersé aux quatre coins de la planète. On se recroisera, je le sais. Dans une conférence, lors de mes voyages ou des vôtres. On est à quelques clics de souris en ligne, jamais très loin. On est partout, au fond.

These two weeks here in San Francisco have been really nice. I got to relax and catch up with some friends (not all of them, unfortunately, and some less than I wanted to), make a few new ones, and also make good progress in the work department. I caught up with most of the stuff I’d fallen behind with during the previous month (stress and travel), and amongst other things, this means that [Going Solo is now ready to accept sponsorships](http://going-solo.net/2008/03/26/be-a-going-solo-sponsor/). It’s also time for us to strike up some media partnerships — get in touch if you’re interested. For media partnerships: [email protected] — that’s me! — and for sponsorships, [email protected] — Lily Yacobi is managing sponsor relations (she’s great!).

My travels started in a rather intense manner, with BlogTalk in Cork and SXSW in Austin. Two conferences back-to-back, one presentation on a new topic to speak about for me, two panel moderations (I’d never moderated a panel before), and a conversation to co-host (great format, by the way). Lots of people, new and known, two 2-hour nights before even landing in the US — I can tell you I reached Austin in a sorry state. Thank goodness I had a little halt in Dallas (thanks again, Adam!) to help me land.

[As I mentioned](http://climbtothestars.org/archives/2008/03/14/conference-experience-evolution-and-the-paradox-of-choice/), the solution I found to survive SXSW without burning out was to keep a low profile and go with the flow. I kept that up somewhat in San Francisco: not too many plans, low expectations on what I wanted to accomplish, no frantic blogging/photographing/visiting/videoing. Some people [think it’s a shame](http://seesmic.com/v/9GNlZx3cPG), but I don’t.

Sometimes documenting your life can get in the way of living it, and I know that the pressure I put upon myself to “make the most” out of every occasion, every trip, every conference, every visit, every relationship, and simply every moment of life is wearing me down. I’ve been learning, over the past six months, that I need to cut myself some slack. Miss out on things.

So this trip, I hardly took any photos. I didn’t do any tourism. I stuck with what and who I knew, mainly. There is a whole bunch of people and businesses I regret not seeing/visiting (have I said it enough), but I don’t regret pacing my life so that I can leave here more rested than I arrived, and less stressed.

[Going Solo](http://going-solo.net) is a lot of work, but though I have a great [team of advisors and helpers](http://going-solo.net/about/), I remain the only one in charge, and I’m slowly learning how to delegate. Delegating is not something I’m familiar with or ever really had to do in my life, so I’m learning the skill — and it’s not easy for me. In the end, I end up with the feeling that I’m carrying too much weight on my shoulders, and that giving some of it to others creates even more. (See the idea?) Not to be dramatic, it’s a great experience and I think I’m doing well with it — it’s just not a trip to the beach (who would have thought that!?)

So, here I am, terminal A of San Francisco airport, at the Firewood Grill, where they make pretty decent cheeseburgers. I’ve eaten here before, I remember, a bit over a year ago after [my first trip to San Francisco](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/12/im-really-liking-san-francisco/) “in this life”. I like the music they’re playing on the radio, and I’m trying to sort through the mixed feelings in me.

I’m looking forward to going home, of course. I’m very attached to my hometown, as many of you have noticed, and whenever I’m away, I miss my cat a lot. It’s silly, but oh well. My brother will be home too, after a year spent in South America. It will be good to see him again.

But I’m leaving San Francisco with a heavy heart, too. I’m leaving behind the sunshine and people who are dear to me, as well as a community (however you want to understand that word) which means I get to bump into people I know when I go to parties. This happens in Lausanne, too, of course — bumping into people I know. Lausanne is a small village. But strangely, the San Francisco geekworld seems even smaller. And I like it. To state the obvious, “things are happening” here and it’s nice to be around. I like the city, too — even if I sometimes struggle a bit with the differences in culture between here and where I grew up and live.

I think I’ve become more relaxed about when I’ll see people again. I don’t know when I’ll be back, but I will be. I’ll bump into you at a conference, or at a geek dinner somewhere when we’re both travelling. Maybe we didn’t get to say goodbye, but we’re just a few keystrokes away online anyway — so is it really that important? I don’t know what my life will be like in a year, and neither do you, probably. We live and work in this fast-changing world, somewhere on the edge, and we eat [Black Swans](http://climbtothestars.org/archives/2007/10/15/reading-the-black-swan/) for breakfast.

We’re everywhere.

Similar Posts:

Going Solo Registration Open! [en]

[fr] Il est maintenant possible de s'enregistrer pour la conférence Going Solo, le 16 mai à Lausanne! N'attendez pas, et profitez du prix spécial durant la première semaine de mise en vente. (On veut encourager les gens à s'inscrire tôt, donc tous les moyens sont bons, vous voyez ;-)).

Here we are… the moment everybody (I hope!) was waiting for: [Registration](http://going-solo.net/registration/) for Going Solo is now [open](http://going-solo.net/2008/02/11/registration-open/), with a special discount for everybody during this first week: 100 CHF off the Early Bird price!

You can head straight to the [registration form](https://goingfar.expectnation.com/goingsolo/public/register/order/) if you don’t want to lose a second (which I’m sure you don’t).

Questions? You’ll probably find the answers on the [Going Solo site](http://going-solo.net). If you don’t, leave a comment somewhere and I’ll do my best to answer!

Going Solo banner.

Similar Posts:

Cours d'initiation aux blogs le 26 février [fr]

[en] On February 26th I will be holding my first public blogging class (beginners) at the ISL.

The workshop I am holding tomorrow morning at LIFT covers the same material, but in English.

Mise à jour, 13.02.2008: ce cours est repoussé car la préparation de Going Solo ne me permet pas d’en faire la promotion correctement. Si vous êtes intéressé par ce genre de séminaire, contactez-moi et je vous ferai signe dès qu’un nouveau séminaire sera mis sur pied. Des cours pour particuliers sont également possibles.

J’organise un [cours d’initiation aux blogs](http://stephanie-booth.com/fr/particuliers/initiation/) mardi 26 février 2008 dans les locaux de l'[ISL](http://isl.ch/) à Lausanne.

– **Quand:** mardi 26.02.08, 18h30-21h30 ([3h](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/trois-heures-pour-se-mettre-a-bloguer/) avec une petite pause)
– **Où:** ISL, Chemin de la Grangette 2 – 1052 Le Mont-sur-Lausanne (Clochatte)
– **Accès:** en bus, prendre le 16 jusqu’au terminus, et c’est en face; en voiture, sortir à Epalinges ou à la Blécherette si vous venez par l’autoroute — il y a des places de parc à disposition devant l’école.
– **[Qui](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/qui-prendrait-des-cours-de-blog/):** *non-*blogueurs (si vous avez déjà un blog, vous allez vous ennuyer ferme), pas de prérequis technique autre qu’être capable d’aller vérifier son e-mail via le web.
– **Combien:** 150 CHF pour les 3 heures de cours, à payer une fois le nombre de préinscriptions suffisantes (5 personnes)
– **Comment:** préinscription en [envoyant un e-mail à Stephanie Booth](http://stephanie-booth.com/fr/contact/), précisant nom, adresse, et nombre de personnes s’intéressant au cours.

Ce cours s’adresse à toute personne désireuse de découvrir ce qu’est un blog, pour son usage personnel. Pour plus d’informations, voir directement [la page dédiée à ces ateliers pratiques](http://stephanie-booth.com/fr/particuliers/initiation/).

Comme les lecteurs de ce blog ne sont a priori pas les personnes qui seront intéressées par ce genre de cours, je vous remercie infiniment de faire passer le mot auprès de votre entourage!

Similar Posts:

Quelques pages en français [fr]

[en] I've added some French content to stephanie-booth.com. One page describing my standardized offer for blogging in business (of course, other packs can be negotiated -- this is mainly to help my clients get started). Another detailing private classes I offer individuals (not my main business, but I like doing it and I'm regularly asked to). A description of the "Get Started with Blogging" seminar -- I'm doing it as a workshop at LIFT, but I also plan to organize these regularly here in Lausanne (or elsewhere if there is enough interest).

I'd like to announce a first blogging seminar end of February -- but I'm a bit concerned about how I'll get the word out about it. You see, I'm pretty good at communicating stuff using new media, but I do sometimes feel a bit at loss with more traditional ways of promoting events or business initiatives. Any advice or assistance in that department would be greatly appreciated.

Chers lecteurs francophones (si vous êtes encore par là!), j’aurais besoin de vous. Dans le cadre de l’opération “[mettre vaguement à jour stephanie-booth.com](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/28/quest-ce-que-je-fais-au-juste/)”, j’ai ajouté un peu de contenu au site francophone. Alors bon, comme d’habitude, c’est un peu brouillon (mais j’ai quand même réfléchi un peu à ce que j’écrivais) et c’est déjà en ligne. Mais votre avis sur ce que j’ai écrit m’intéresse. Bien? Pas bien? Détails à corriger? Problèmes de fond? Mauvaise stratégie? Parfait-y’a-rien-à-retoucher?

Vous voyez l’idée.

Les pages en question sont les suivantes:

– [Blogs et entreprises](http://stephanie-booth.com/fr/entreprises/blogs/) — j’essaie de “standardiser” un peu mon offre pour que les clients puissent s’y retrouver. Il y en a pour tous les budgets, et bien sûr, on peut toujours discuter de formules particulières. Mais il me semble qu’offrir 2-3 “packs” est une bonne chose.
– [Cours pour particuliers](http://stephanie-booth.com/fr/particuliers/cours/) — ce n’est pas mon business principal, mais il faut bien que je me rende à l’évidence, on me demande pour ça. J’essaie d’expliquer dans quel contexte je fournis ce genre de service.
– [Cours d’initiation aux blogs](http://stephanie-booth.com/fr/particuliers/initiation/) pour particuliers — il s’agit de la fameuse [idée de cours](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/trois-heures-pour-se-mettre-a-bloguer/), que je propose dans deux semaines [sous forme de workshop à LIFT](http://www.liftconference.com/get-started-blogging) (si vous allez à LIFT, profitez-en).

Concernant cette dernière offre, j’aimerais fixer une date pour un premier cours à Lausanne toute fin février, mais j’avoue que ce qui me fait un peu souci, c’est comment communiquer là autour. Voyez-vous, je suis une spécialiste de la communication *nouveaux médias*, et les personnes à qui s’adresse ce cours ne s’alimentent probablement pas quotidiennement sur les blogs.

Il faudrait recourir à des moyens de promotion plus “traditionnels” que je maîtrise mal: annonces, affichettes, mailing-listes un peu “pushy” (oh horreur!), alerter mes contacts journalistes, mon entourage offline, faire passer des infos dans écoles ou entreprises… Tout conseil ou coup de main dans ce domaine serait bienvenu. Merci d’avance.

Similar Posts:

Website Pro Day 3: mercredi! [fr]

[en] The third Website Pro Day will take place on January 16th (the day after tomorrow!) -- in Lausanne, but maybe in your town too?

An Afternoon in San Francisco 85 On avait [déjà fixé la date](http://climbtothestars.org/archives/2008/01/04/two-successes-wpd2-and-wowipad1/), donc j’ai un peu traîné pour battre le rappel. Le Website Pro Day 3 aura bel et bien lieu [mercredi 16 janvier](http://www.facebook.com/event.php?eid=22033902952) (après-demain!) — toujours [chez Julien](http://julienhenzelin.typepad.com/), qui a la grande gentillesse de nous accueillir avec nos ordinateurs de compagnie.

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez toujours vous inscrire dans les commentaires! Faites passer le mot!

Et bien sûr, vous êtes toujours invité à organiser des événements similaires dans votre ville.

Similar Posts:

WoWiPAD1 and WPD2 News [en]

[fr] Le deuxième Website Pro Day aura lieu ce vendredi à Lausanne. Nous sommes 4, il y a de la place pour encore une ou deux personnes si bosser sur le canapé ne vous dérange pas.

Quant au World Wide Paperwork and Administrivial Day (WoWiPAD, le jour consacré à faire un sort à sa paperasse, chacun chez soi) le 2 janvier, je suis épatée: une dizaine de personnes se proposent de participer à cette opération de solidarité! Joignez-vous à nous. Si vous n'avez pas de compte Facebook, il suffit de laisser un mot dans les commentaires.

As dates are drawing nearer, a short update on both the first World Wide Paperwork and Administrivia Day (WoWiPAD) and the second Website Pro Day (WPD). (See [my previous post about these two initiatives](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/wwpad-wpd/) for background information.)

WPD2 Lausanne will take place this Friday. [Ollie](http://b-spirit.com/blogollie/), [Julien](http://julienhenzelin.typepad.com/), [Anne-Paule](http://air2rien.ch/), [Carlos](http://blog.osez.ch/) and myself will spend the day (9am-6pm approx) at Julien’s place working on our professional websites. So far, no other sister-events have been announced, but I still have hope! (If you’re in Lausanne and would like to join us, we probably have space for an extra person or two, if you don’t mind working on the couch.)

WoWiPAD (renamed following [Greg](http://cascades2alps.blogspot.com/)’s [suggestion](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/wwpad-wpd/#comment-346265)) will take place all over the world (yes!) on January 2nd, 9am-6pm approx (local times). So far, [10 people have confirmed their participation on Facebook](http://www.facebook.com/event.php?eid=7437407283). Join us! (If you don’t use Facebook, you can sign up in the comments of this post.) I’m thinking about opening a temporary IRC channel for the day, to help give some sense of connection to the various people participating (though of course, we don’t sit in it chatting, we’ll be hacking away at our paperwork.)

Who’s in?

– me 😉
– [Elmine](http://elmine.wijnia.com/weblog/)
– [Henriette](http://henrietteweber.com/)
– [Virginie](http://www.derriere-le-hublot.com/)
– [Andrea](http://whiskeykitten.wordpress.com/)
– [James](http://www.imajes.info/)
– [Charles](http://blog.todekaproject.com/)
– [Julien](http://julienhenzelin.typepad.com/)
– [Olivier](http://b-spirit.com/blogollie/)
– Sarah WH
– [Chris](http://lascribe.net/)
– [Ton](http://www.zylstra.org/blog/)

Similar Posts:

Qui prendrait des "cours de blog"? [fr]

Tout d’abord, merci à tous pour vos commentaires sur mon projet de [cours d’initiation aux blogs](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/trois-heures-pour-se-mettre-a-bloguer/). Ils me sont très utiles, donc continuez à me dire ce que vous pensez! Je me rends compte que je n’ai pas du tout défini assez clairement *à qui* s’adresserait ce cours et *pourquoi*. Je vais essayer de remédier ici à ce manquement.

Tout d’abord, il s’agit d’un cours d’initiation au **blog personnel**. Comme je l’explique dans [les conférences que je donne au sujet des blogs en entreprise](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/07/blogs-en-entreprise-un-peu-en-vrac/), le blog est à la fois un outil (technologique), une culture, et une stratégie de communication.

Dès qu’on commence à parler de **blog en entreprise** (même TPE ou pour un indépendant), en milieu associatif, ou politique, on ne peut échapper à la discussion sur le blog-comme-stratégie-de-communication. Et croyez-moi, ce n’est pas une mince affaire. On se retrouve très vite à faire ce que j’appelle du “Cluetrain 101”, c’est-à-dire expliquer les transformations en profondeur qu’internet (et les blogs, qui sont une manifestation visible et médiatisée d’un bouleversement plus fondamental) a amené dans la façon de concevoir la communication. Ça prend vite des heures, voire des jours. On parle de transparence, d’authenticité, de comment écrire comme un être humain au lieu d’une brochure marketing, de quoi on va parler, comment on va réagir aux commentaires négatifs, de lire d’autres blogs et y réagir. Il y a des peurs, des réticences, des soucis plus ou moins justifiés. C’est une opération qui peut transformer en profondeur la façon dont on communique, et même dont fonctionne l’entreprise à l’interne. “Ouvrir un blog”, c’est la pointe de l’iceberg.

Pour ce genre de service, il faut compter des journées entières de consulting et de formation, avec un suivi qui peut durer des mois. (Si on veut faire les choses bien, il va de soi.) C’est un service personnalisé qui dépend de l’entreprise ou de l’association en question, des personnes impliquées, et qu’il est impossible à packager en une demi-journée. Le [cours sur deux journées](http://formationblogs.wordpress.com/) qu'[Anne Dominique](http://annedominique.wordpress.com/) et moi-même avons mis sur pied représente un premier pas dans ce processus, une initiation.

**Il s’agit donc ici de faire quelque chose de tout à fait différent.**

Je désire donner un cours de blog-outil. On n’abordera pas la stratégie de communication, juste l’outil et un peu de la culture. Quand on approche les choses ainsi en entreprise, c’est en général la recette pour avoir un blog qui ne fonctionne pas. Pour l’individu, le particulier, par contre, c’est parfait.

Le blog est un très chouette outil d’expression personnelle. Si on a le désir de raconter des choses, de partager une passion, de pousser des coups de gueule, de rentrer en contact avec des personnes partageant des intérêts similaires aux siens, franchement, cela vaut la peine d’avoir un blog: un petit espace à soi sur internet, que l’on peut alimenter à sa convenance, qui ne coûte rien, et ne demande pas beaucoup plus de maîtrise technique que celle requise pour envoyer un e-mail avec hotmail ou bluewin.

Mais, me direz-vous (et on me le dit!) — bloguer, c’est tellement facile que y’a pas besoin de cours!

Erreur.

Ceux qui disent cela sont des personnes que j’appelle des “blogueurs naturels”. Des gens comme moi, ou comme vous qui avez déjà un blog. Vous avez ça dans le sang, si on peut dire. On est assez à l’aise avec notre ordinateur pour aller s’inscrire sur WordPress et se lancer tout seul. Tenez, [je vous explique même comment faire ça dans mon blog](http://climbtothestars.org/archives/2006/07/20/bloguer-avec-wordpress-cest-facile/). Allez-y. Ouvrez votre blog. Lancez-vous à l’eau. Si ces quelques indications vous suffisent, alors vous n’avez pas besoin de [mon cours d’initiation pour apprendre à bloguer](http://climbtothestars.org/archives/2007/12/17/trois-heures-pour-se-mettre-a-bloguer/).

Je pense à toutes les autres personnes, celles qui ne lisent pas ce blog, ou celles qui le lisent mais ne sont pas assez sûres d’elles sur un ordinateur ou internet pour faire le pas sans assistance. Tout le monde (ou presque) est capable de tenir un blog, mais encore faut-il le croire. Si vous avez des doutes, ou si simplement vous trouvez plus confortable de faire ça accompagné, je suis là pour vous.

Durant ces dernières années, je suis régulièrement approchée par des personnes (de mon entourage ou d’ailleurs) qui veulent que je leur apprenne à bloguer, ce que je fais volontiers. Ces personnes existent donc. Il y a un besoin. J’ai aussi compris, avec le temps, que toutes ces choses qui nous semblent évidentes, à nous les blogueurs naturels, ne vont pas forcément de soi pour le commun des mortels. Il est normal de devoir passer par une phase d’apprentissage ou d’apprivoisement pour se mettre à quelque chose de nouveau. On prend des cours de sport, de peinture, de poterie, de massage, d’informatique, ou d’anglais. On peut aussi apprendre à utiliser internet, et les blogs en particuliers.

En plus des amis et des membres de ma famille que j’ai accompagné lors de leurs premiers pas dans la blogosphère, j’ai appris à bloguer à toutes sortes de personnes, que ce soit lors de séances particulières ou de cours en groupe: indépendants, enseignants, hommes politiques, camarades de chant, employés d’entreprises petites et grandes, journalistes… Oui, il y a un besoin pour ce genre de formation. (Je l’ai déjà dit… je me répète?)

Donc, les particuliers. Pourquoi paieraient-ils pour quelque chose que “n’importe qui” peut leur montrer comment faire? Ben justement, parce que “n’importe qui” ne pourra pas le faire aussi bien que moi (ouh là là, elle est gonflée, non mais, vous avez vu ça?). En fait, c’est la vieille rengaine: suffit pas de savoir faire quelque chose pour être capable de l’enseigner — et j’aime à penser que c’est une chose que je ne fais pas trop mal. Aussi, (je fais ma pub, attention!) apprendre avec moi, c’est tout de même une garantie qu’on partira dans le droit chemin, et que je serai en mesure de répondre à toutes les questions qui risquent de se poser. Je dis pas qu’il n’y a pas dans le coin d’autres personnes aussi capables, hein, mais c’est tout de même autre chose que la nièce de Gérard qui a un [Skyblog](http://www.skyrock.com/m/blog/)…

Un autre avantage dans le fait de prendre un cours c’est qu’on bloque le temps nécessaire. Souvent, on a envie de faire des choses (“ah ouais, ce serait cool d’avoir un blog, j’en ouvrirais bien un un de ces quatre, mais bon je suis pas tout à faire sûr comment faire, on verra ça…”) mais on ne s’y met pas. Le cours d’initiation, c’est l’occasion de donner le coup d’envoi, avec de nouveau (la satanée garantie) qu’on va pas y passer la soirée pour se retrouver avec rien entre les mains à la fin parce que ça aura foiré.

Bon, trève de plaisanteries, je récapitule. **Voici à qui s’adresse mon cours:**

– des personnes qui ont envie d’avoir un blog, ou un espace à elles pour partager sur internet des pensées, une passion, des textes, des critiques de films… peu importe — mais a priori, quelque chose de non-professionnel (“qu’est-ce qui vous intéresse dans la vie?”)
– des personnes qui ne sont pas des cracks d’informatique, mais qui savent envoyer un e-mail
– des personnes qui veulent un blog mais ont besoin d’un petit coup de pouce (rassurant ou organisationel) pour donner le coup d’envoi
– bref, n’importe qui ayant le désir d’avoir un blog personnel, mais n’ayant pas toutes les cartes en main pour se lancer sans aide.

Donc:

– où annoncer mon cours pour toucher ces gens? (sur mon blog, clairement, c’est pas le meilleur endroit)
– comment présenter le cours pour qu’ils sentent que c’est à eux que je m’adresse?

Similar Posts: