Lancement du blog de voyage ebookers.ch [fr]

J’en ai déjà parlé ici, mais aujourd’hui est le grand jour du lever de rideau: le blog de voyage d’ebookers.ch est ouvert au public. Je reproduis ici un extrait de l’article de bienvenue que j’y ai écrit:

Depuis fin 2007, ebookers Suisse a un blog de voyage en allemand. Début 2009, nous avons le grand plaisir de vous annoncer le lancement d’un blog de voyage en français, qui sera animé par une équipe d’auteurs dynamiques.

Vous y trouverez des articles sur l’actualité de diverses destinations, des tuyaux pour voyageurs, des exclusivités ebookers, des reportages, ainsi que des critiques de publications (sur internet ou ailleurs) touchant au monde du voyage.

[…]

Le blog de voyage est éditorialement assez indépendant d’ebookers: ce sont la plupart du temps les auteurs qui proposent des sujets, au gré de leurs envies, de leurs intérêts, et de leurs expériences. Bien entendu, nous prenons soin d’inclure dans notre sélection les destinations les plus prisées, et de vous communiquer les informations importantes et promotions ebookers.ch.

Blog de voyage ebookers.ch

C’est un projet qui me plaît beaucoup, j’avoue. Nous avons une grande liberté rédactionnelle: il s’agit de parler de tout ce qui touche au voyage (destinations, tuyaux pratiques, littérature). Nous publions bien sûr aussi des articles touchant plus directement à l’offre ebookers, clairement marqués comme tels dans une catégorie séparée.

Mon rôle là-dedans? Rédactrice en chef du blog. Cela veut dire que je gère une équipe de blogueurs-auteurs (Michelle Carrupt, Marco Castroni, Raphaël Chabloz, Nathalie Hamidi, Mirko Humbert, Stéphanie Klebetsanis, Mélissa Monaco), que je supervise et valide le contenu, assure la liaison avec le client quand c’est nécessaire, m’occupe des commentaires&

Ce que je trouve intéressant avec ce mandat, c’est que pour une fois, ce n’est pas moi qui en suis l’instigatrice. C’est l’entreprise Blogwerk, qui s’occupe déjà du blog en allemand d’ebookers, qui a été mandatée par l’agence de voyage en ligne pour mettre sur pied un blog similaire en français. La formule existait donc déjà, mais c’était le premier mandat de Blogwerk en francophonie.

Pour l’avoir croisé à diverses reprises à des conférences, je connais Peter Hogenkamp, le patron de Blogwerk. Il m’a approchée au sujet de ce blog, nous avons discuté un peu, et le résultat& vous l’avez sous les yeux.

On a déjà publié une série d’articles. Je ne peux pas les mentionner tous ici, mais vous y trouverez des idées pour échapper au brouillard (bains thermaux ou Jura), des informations sur l’année de la BD à Bruxelles, une incitation à partir à Ténérife en famille ou à tester les nouveaux trains grande vitesse en Italie, une idée de bon plan (shopping à Londres pour profiter de la chute de la livre sterling) et même, dans le genre exotique, une promenade dans les jardins de Suzhou en Chine, et une petite envie d’Inde&

On espère que commentaires, liens, et feedback suivront. Je suis pour ma part très intéressée de savoir ce que vous pensez (a) de ce type de publication en général et (b) de notre travail sur ce blog de voyage en particulier.

Bonne lecture!

Similar Posts:

Bienvenue aux lecteurs de l'Hebdo [fr]

[en] A month without blogging! An article on blogging in this area was published yesterday by l'Hebdo. An excuse to give you a little news.

Je romps le silence radio (un mois sans rien publier, que diable!) à l’occasion de la parution de l’article “Blogueurs romands: L’esprit de famille” dans l’Hebdo d’hier (le voici tout joli en PDF avec photos).

Un mois! A quoi me suis-je donc occupée? Qu’y a-t-il de nouveau? Je pourrais faire trois piles d’articles, mais à la place, je vous donne une liste en vrac:

  • 3 semaines malade au fond du canapé sous le duvet avec beaucoup de DVDs
  • 5 saisons de X-files (cf. ci-dessus)
  • heureuse propriétaire d’un iPhone et d’un netbook
  • un sympathique mandat en cours pour la boulangerie Fleur de Pains (3 articles publiés à ce jour)
  • un espace coworking (l’eclau) qui roule
  • co-conspiratrice de Ada Lovelace Day, 1000 participants inscrits en moins d’une semaine
  • rédactrice en chef du blog de voyage ebookers.ch en français (pas encore lancé, on trime dur, juste là)
  • la poignée habituelle de cours de blog, demandes d’interview, projets autour de conférences
  • du retard dans les mises à jour WordPress, l’envoi de ma newsletter, le rangement de mon appartement, la rédaction de divers ebooks et histoires de 50 mots
  • un mandat intéressant repoussé ad aeternam pour cause de crise budgétaire
  • un projet de traduction d’ebook en cours
  • beaucoup de tweets
  • toute une période de “rien envie d’écrire” — c’est rare
  • déclaration d’impôts 2007 envoyée, enfin!
  • et hop, la sortie du fameux livre sur WordPress, co-écrit par Xavier Borderie, Amaury Balmer, et Francis Chouquet (relu par bibi!)
  • relooking du site de Café-Café (encore quelques détails à régler)

Bon, allez, j’arrête là. L’envie d’écrire me reprend, je dégèle le blog, je reprends le rythme. A tout bientôt!

Similar Posts:

Cherche blogueurs branchés voyages (pour blog ebookers) [en]

[fr] As the editor of the upcoming ebookers blog in French, I'm looking for a few motivated French-speaking bloggers to write about travel-related topics (paid blogging).

Ceux qui me suivent sur Twitter ont peut-être déjà vu passer un appel ou deux. Voici les détails.

Vous connaissez certainement ebookers, la première agence de voyages en ligne suisse. Ils ont depuis un moment déjà un blog en allemand, et désirent à présent en lancer un en français.

La rédactrice en chef de ce nouveau blog couvrant toutes sortes de sujets touchant au voyage, c’est bibi. Nous publierons une vingtaine de billets par mois. Les auteurs seront rémunérés (quelques dizaines de francs par article; ce ne sont donc pas des sommes folles, mais un contributeur régulier peut espérer faire quelques centaines de francs par mois suivant la quantité de publications) et on commence en janvier. De plus, participer ainsi à un projet de blog collectif permet d’augmenter sa visibilité en tant que blogueur, et d’acquérir une expérience professionnelle originale.

Donc, opération recrutement: je recherche trois-quatre blogueurs motivés et passionnés par les voyages, intéressés à contribuer régulièrement à ce “blog de voyages” (mélange de sujets libres et de sujets “sur commande”). Plusieurs personnes m’ont déjà signifiée leur intérêt. Histoire de formuler tout ça (et aussi parce que tout ce qui est “sous” passera par Blogwerk, l’entreprise qui gère ce projet pour ebookers), j’ai préparé un petit formulaire de candidature que vous trouverez ci-dessous. On vous demande 5 idées d’articles et un exemple d’article. N’hésitez pas à étudier un peu le blog en allemand pour vous faire une idée des sujets possibles (destinations, tuyaux pratiques, voyage en général, actualités, récits de voyage&)

J’attends avec impatience vos candidatures, et je me réjouis du démarrage de ce blog! Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça.

Similar Posts:

Bloggy Friday le 5 décembre 08 à 20h [fr]

[en] Next Bloggy Friday in Lausanne: December 5th, 8pm at Chez Rony.

On ne change pas une équipe (ni un concept) qui gagne! (Enfin si, des fois, mais j’avais besoin d’un phrase un peu bateau pour introduire cet article).

Sortez vos agendas, notez: vendredi 5 décembre (dans 2 semaines), on se retrouve Chez Rony (Chenau-de-Bourg 17, Lausanne) à 20h pour un petit souper entre personnes branchées blogs et nouveaux médias. Pas besoin de faire partie d’un club, il suffit de s’inscrire!

On se réjouit déjà de découvrir de nouvelles têtes.

Grasshopper!

Laissez un mot dans les commentaires, ou mieux, annoncez-vous sur Facebook.

N’oubliez pas de rejoindre le groupe Bloggy Friday Lausanne sur Facebook pour ne pas rater la rencontre du mois prochain!

Similar Posts:

Recommandations musicales [fr]

[en] Some local musical recommendations: Mario Pacchioli, Laurent Brunetti and his Christmas tour, "Grain de folie" DVD and our next Café-Café show on January 25th.

Comme je souffre d’insomnie dominicale (la grasse mat’ était prévue au programme, mais voilà, 7h à peine et je suis “wide awake”), voici un petit billet sur “l’actualité musicale de mon petit monde” en attendant que ma tisane de fleurs d’oranger fasse son effet.

Si vous avez l’occasion d’aller écouter l’artiste suisse Mario Pacchioli (accompagné par Astrid Alexandre), ne la ratez pas. J’étais hier soir à son concert à Lutry: j’ai pleuré, j’ai ri, j’ai passé un excellent moment. Mario chante en anglais, français, et romanche (sa langue maternelle). Il est de plus fort sympathique, tout comme Astrid, avec qui j’ai passé un long moment en conversation vers la fin de la soirée.

Côté Suisse Romande, mon ami Laurent Brunetti (dont je vous ai déjà parlé à une ou deux reprises, et qui m’a donné envie de venir au concert de Mario) sera en tournée de Noël pour une série de concerts gratuits dans les temples et églises de la région. Les dates sont sur MySpace.

Cet été, Laurent était le Magicien Soleil dans le spectacle “Grain de folie” (composé par Pierre Huwiler et Bernard Ducarroz) lors de la fête du blé et du pain à Echallens. Je n’ai pas pu participer à ce spectacle ni y assister, la faute à mon agenda, même si bon nombre de mes collègues chanteurs de Café-Café en faisaient partie. Par contre, lors de notre concert à Echallens le week-end dernier, nous avons repris près d’une dizaine de titres de cette oeuvre et invité les solistes de la fête (Laurent Brunetti, Thierry Romanens, Gisèle Favre, Maël Graa et Simon Ruffieux, Bla Bla Bloo ainsi que le choeur d’enfants Pique-Notes).

Bref, ceci pour vous dire que même si j’ai raté le spectacle en tant que tel, j’en ai entendu/vécu/chanté assez d’extraits pour vous recommander chaudement le DVD “Grain de folie”.

Retour à Café-Café. Nous avons pris l’habitude, depuis ce printemps, de faire salle comble et même guichets fermés. C’était le cas bien sûr à Echallens (ou de nombreux choristes de la fête du blé et du pain sont venus nous voir — et aussi chanter avec nous, un public chantant comme on n’en avait jamais vu!) et ce sera le cas très certainement pour notre prochain concert, le 25 janvier à Cossonay. Lors de la répétition de mercredi passé, on nous a en effet annoncé qu’il ne restait déjà plus que 50 places en vente& Si vous pensez venir, réservez vite!

Similar Posts:

Bloggy Friday 7 novembre 2008 [fr]

[en] The next Bloggy Friday in Lausanne is on November 7th!

Eh oui, on y est déjà!

Venez nous rejoindre le 7 novembre dès 20h pour un Bloggy Friday chaleureux et convivial à Lausanne.

Vous connaissez la routine: blogueurs et autres personnes branchées “nouveaux médias”, dans la région Lausannoise et ailleurs, c’est l’occasion de se retrouver “pour de vrai” et de blablater autour d’un petit repas.

On se retrouve Chez Rony en haut de Chenau-de-Bourg à 20h. C’est ouvert à tous (pas besoin de connaître qui que ce soit pour débarquer!) mais merci de vous inscrire, dans les commentaires de ce billet ou simplement sur Facebook.

Similar Posts:

Que de sites (ou blogs)! [fr]

[en] Starting to list sites I made for clients.

Il faudra que je vous parle de la soirée networking à laquelle je suis allée mardi passé. C’est tous les mardis à Lausanne (entre autres), à 18h au Nomade. J’y retournerai. Population très différente des gens “hyperconnectés” que j’ai l’habitude de fréquenter. Rafraichissant (“un blog, ce n’est pas un site” ou encore “les blogs n’ont pas leur place dans le business” et aussi “envoie-moi la liste des séries TV que tu veux, et je te dis quand on les reçoit”).

Un pas que j’ai fait dans la direction des gens d’ici, parce qu’une bonne partie de mon business est ici (je pense à [votrecommerce.ch](http://votrecommerce.ch) et services dérivés — bientôt des vrais flyers faits par une vraie graphiste, d’ailleurs!) mais je ne suis en fait pas très connectée hors de mon milieu internautique.

Et comme ma mission c’est d’aider les gens à mieux comprendre internet, eh bien, mes clients sont plutôt offline que online.

Je me disais l’autre jour qu’il faudrait que je fasse une jolie liste des sites de mes clients — ceux que j’ai aidés dans ce département-là, donc. Il y a pas mal de sites/blogs tournant sur WordPress qui me doivent leur existance, si je me mets à compter (et je vais laisser de côté les blogs purement personnels d’amis et famille, dans cette histoire).

Il est tard, j’ai fait de la relecture de livre sur WordPress (oui, en français) toute la journée, je me dis que je devrais faire des e-books sur le sujet, je devrais dormir (je suis raide raide raide) mais j’écris ce billet. Je décline toute responsabilité…

Allez, j’essaie de faire une petite liste. Je vais en oublier. Je les rajouterai plus tard. Et je mettrai peut-être cette liste ailleurs, avec saisies d’écran, même si c’est pas moi qui ai fait les designs, parce qu’un site, y’a rien à faire, c’est “le truc qu’on voit”, hein. (Purée, je suis vraiment fatiguée, je devrais pas bloguer dans cet état. Pardonnez-moi.) Il y en a des récents, il y en a des anciens. Certains sont encore en travaux. C’est tout mélangé.

– [Fleur de Pains](http://fleurdepains.ch)
– [Vibrations Magazine](http://vibrationsmusic.com)
– [Café-Café](http://cafecafe.ch)
– [Le blog du CRAB](http://crablog.net/)
– [Josef Zisyadis](http://zisyadis.ch/)
– [FMEL](http://fmel.ch)
– [Chronique de l’Abrincate](http://bboeton.wordpress.com/)
– [JB’s Band](http://jbmusic.ch/)
– [Reighikan Dojo, Judo et Armes](http://dojo-lausanne.com/)
– [Pierre Huwiler](http://pierre-huwiler.ch)

J’ai oublié quelqu’un?

Et peut-être qu’il faudrait aussi que je fasse quelque part la liste de *mes* sites…

Similar Posts:

Facebook, employés et entreprises [fr]

[en] A radio talk show tomorrow will be devoted to facebook at the workplace. Swiss companies in general completely ignore facebook, and employees are often very naive in the way they expose personal information on their profiles. Teenagers aren't the only ones who need to learn about social media and how to use it responsibly: all newcomers make the same mistakes.

I've been giving talks on these topics in schools for a while now, and I'm looking forward to having the opportunity to do it in corporate settings too.

En tant que contributrice du Grand 8 à la Radio Suisse Romande, je reçois régulièrement (quotidiennement, probablement) un e-mail m’annonçant le sujet de l’émission du lendemain. Une ou deux fois, je suis allée laisser un commentaire (“contribuer”), mais la plupart du temps, pour être honnête, je zappe.

Pas aujourd’hui. Le titre? [Entreprises: craignez facebook!](http://g8.rsr.ch/?p=335) Titre un peu à faire peur, certes, mais bon, le mot “Facebook” a mon attention. Je lis. C’est pertinent. Je commente.

Extrait:

> Facebook, comme d’autres réseaux sociaux, fonctionne sur le partage d’information. De TOUTES les informations! On y trouve des souvenirs de vacances, des albums photos, des histoires plus ou moins salaces. On y lit les dernières aventures de nos “amis”, leurs exploits en tous genres, voire la dernière sortie avec les collègues de travail. Sans parler des groupes de discussions plus ou moins débiles auxquels on décide d’adhérer, parce qu’on y croit vraiment ou pour le fun. Du style “I hate les CFF” ou “I’m student and I work at Coop… shit”. Et pendant ce temps, que font les entreprises? Rien ou pas grand chose! D’après notre enquête réalisée auprès d’une dizaine de grandes entreprises suisses, à peine connait-on l’existence de Facebook. Pourtant, autant dire que certaines en prennent pour leur grade sur le net. Sans parler de l’image que certains employés peuvent véhiculer au travers de leur profil. Visiblement les entreprises ont une guerre de retard. Stéphane Koch parle carrément d’incompétence.

Entreprises: craignez facebook!

Comme je le dis dans mon commentaire, cette problématique n’a rien de vraiment nouveau. C’est le lot de ceux qui débarquent dans “l’internet relationnel”: on sous-estime sa visibilité, sa trouvabilité, et les conséquences que peuvent avoir nos publications sur nos vies (professionnelles par exemple). Les exemples (à ne pas suivre) abondent, mais l’éducation aux nouveaux médias manque cruellement.

L’éducation aux médias, il faut la faire non seulement dans les écoles, où je donne régulièrement des conférences pour parents, enseignants, élèves depuis bientôt 4 ans, mais également dans les entreprises.

Les personnes qui utilisent les réseaux sociaux comme Facebook pourraient vraiment bénéficier de quelques conseils avisés de la part d’une personne bien renseignée en la matière (suivez mon regard), et les personnes qui ne sont pas familiers avec, cadres ou collègues, trouveront certainement bien utile une petite “visite guidée” de ce monde aux allures parfois impénétrables.

Alors, j’attends. J’attends qu’on commence à [me contacter](http://stephanie-booth.com/fr/contact/) pour que je vienne donner ce genre de conférence en entreprise. Ça viendra, parce que même si les entreprises font l’autruche, comme le montre du doigt l’annonce du Grand 8 de demain, elle ne vont pas le faire éternellement. Les premières à sortir la tête du sable seront aussi les premières à avoir l’occasion d’apprendre comment tirer parti de tous ces médias participatifs — et pas juste à en avoir peur.

**Mise à jour jeudi midi:** après avoir écouté l’émission (que j’ai trouvée très bien) j’ai fait quelques commentaires en vidéo que vous pouvez écouter ici.

Commentaires sur le Grand 8 de ce matin
Je n’en fais pas beaucoup usage, mais je suis une ‘contributrice’ de l’émission le Grand 8 à la Radio Suisse Romande.
Ce matin, une émission au sujet de Facebook dans les entreprises, et l’attitude un peu passive de ces dernières face à certaines publications pas toujours très malignes de leurs employés.
http://g8.rsr.ch/?p=335 et http://climbtothestars.org/archives/2008/10/08/facebook-employes-et-entreprises/
Je recommande chaudement la lecture du livre The Cluetrain Manifesto (en anglais seulement malheureusement). Voir http://climbtothestars.org/archives/2007/12/07/blogs-en-entreprise-un-peu-en-vrac/

Recommandations de lecture pour entreprises et curieux (entre autres, The Cluetrain Manifesto).

*(Oui, je sais, je ne devrais pas me frotter le nez quand je fais de la vidéo, mais ça chatouillait!)*

Similar Posts:

"Je fais des sites internet" [fr]

[en] I've decided to start targeting small local businesses (shops, the plumber, etc.) who do not have a web presence, and offer them a cheap-clean-simple solution to have one.

Je traverse au vert, en sortant de la Migros. Une voiture dont le conducteur a regardé un peu paresseusement les feux (il y a un machin orange clignotant, là, pour indiquer que les piétons ont aussi le vert) manque me renverser. Enfin, j’exagère un tantinet: il s’arrête un peu brusquement et me regarde comme si je n’avais rien à faire là. Je le regarde en retour, de mon regard-qui-arrête-les-autos.

Un monsieur d’un certain âge m’interpelle, et nous faisons causette sympathique en continuant notre chemin. Non, je n’étais pas au Comptoir Suisse (ou le Foutoir Suisse, comme on dit par ici — référence aux perturbations de la circulation qu’il occasionne dans le quartier). Je lui raconte d’où je viens, je lâche que je suis indépendante.

– Ah… Et vous faites quoi?

– Je fais des sites internet.

– C’est encore à la mode ces trucs-là?

(Oui, je sais, c’est site web, mais faut s’adapter au vocabulaire courant, même s’il est un peu douteux. Cf. web-deux-(point-)zéro.)

C’est la première fois de ma vie que je me décris comme ça. Il y a une année ou deux, quand le téléphone sonnait et qu’on me disait “il paraît que vous faites des sites?” je répondais, gentiment mais fermement, que je ne “faisais” pas des sites, mais que je pouvais les aider à faire le leur. Ou leur montrer comment on fait.

Entre-deux, l’épuisement du réseau direct que traversent pas mal d’indépendants à un moment donné, et crise financière accompagnée d’une bonne dose de pragmatisme: si les gens veulent un site-vitrine, cela ne sert pas à grand-chose de s’échiner à leur vendre l’idée que c’est dépassé, et qu’il leur faut un site-conversations. Même s’ils trouvent que c’est une bonne idée, hein. Mais ils n’en ressentent pas vraiment le besoin, et en plus, ça fait plus cher.

Donc, voilà, pourquoi pas. Si les gens veulent des sites pour avoir une “présence sur internet”, un site un peu “brochure sur écran”, c’est un début. Il faut bien commencer quelque part. Et ça, je peux le faire. Du coup, j’ai rapidement mis en ligne deux sites de démonstration, votrecommerce.ch et votrecabinet.ch (vous voyez quelle clientèle je compte approcher pour commencer), et pondu un petit PDF pas-beau-mais-c’est-un-début. On parle ici du degré zéro du site internet. Quelques pages, adresse, une photo ou deux, heures d’ouverture, bref descriptif. Mais c’est déjà sous WordPress, et le jour où le client voudra aller plus loin (blog, ou 50 pages supplémentaires) tout est en place.

Que je rassure mes fidèles lecteurs: je suis toujours une de ces “spécialistes-généralistes” d’internet, qui peut faire tout un tas de choses, et continue à faire tout ce qu’elle faisait. Mais des fois, pour que ça tourne, il faut un fond de commerce.

Demain, je vais toquer aux portes dans le quartier.

Après-demain, je prépare un prospectus à envoyer aux écoles de la région.

Similar Posts:

Bloggy Friday le 3 octobre 2008 [fr]

[en] Bloggy Fridays are an informal meeting of bloggers and other "online" people initiated in Lausanne. In theory, we meet on the first Friday of each month -- but in practice, you're better off pinging me 10 days before to prompt me to organise it! Next meeting: Friday October 3rd.

Nous avons passé une soirée fort sympathique lors du Bloggy Friday de septembre qui a eu lieu [Chez Rony](http://www.restaurantchezrony.ch/): [Virginie](http://derriere-le-hublot.com/), [David](http://www.davidruzicka.com/blog/), [Richard](http://www.main-vision.com/richard/blog/), [Marco](http://downtowncreator.wordpress.com/) et moi-même, ainsi qu’un invité surprise de dernière minute: [Lyonel](http://lyonelkaufmann.ch/Blog/). Comme vous le voyez, on n’était pas assez pour que les timides puissent se noyer dans la masse et espérer passer inaperçus, mais l’avantage avec les petits groupes c’est qu’on fait vite connaissance de toute le monde 🙂

Oh, plus on est de fous, plus on rit — donc on est contents si on est plus que cinq! — mais au fil des ans, je suis venue à accepter que le Bloggy Friday Lausanne ne sera jamais Paris Carnet.

Day 1, Croix des Chaux - Taveyanne - Villars 071 Si vous avez envie de vous joindre à nous, il suffit de mettre un petit mot dans les commentaires ou de vous inscrire sur Facebook. J’insiste, comme toujours: le Bloggy Friday est ouvert à tous (un vague intérêt pour internet et les nouveaux médias est souhaitable, pas besoin d’être blogueur depuis 8 ans), il n’y a pas besoin de connaître les participants (d’ailleurs ils changent tout le temps) ni de me connaître. L’objectif de telles rencontres c’est justement de faire connaissance de personnes du coin avec des intérêts un peu similaires — qu’on les connaisse déjà en ligne, ou par leur blog, ou pas du tout.

Rendez-vous donc le vendredi 3 octobre 2008 à 20h Chez Rony (c’est très sympa)!

Similar Posts: