Tag Archives: suisse

C’est le moment de voter!

[en] Two UDC "initiatives" on the voters' menu: one to remove abortion from basic health insurance, and another one to "stop massive immigration". Vote no to both, of course.

Je suis toujours à la montagne, et j’ai profité d’un petit crochet en plaine hier soir pour ramener mon matériel de vote. Le 9 février approche!

Enveloppe de vote.

Deux initiatives UDC au menu:

Consignes de vote pour scrutin du 9 février 2014.

Les consignes de vote sont assez claires, et l’unanimité des différents partis (non-UDC, s’entend) pourrait nous encourager à céder à la tentation de négliger notre devoir civique. Personnellement, j’avoue que la dernière initiative UDC “contre les familles” (et son succès avant votation) m’a pas mal secouée de ma torpeur.

Comité d'initiative contre le financement de l'avortement par l'assurance maladie de baseSortir l’avortement de l’assurance de base. J’avoue que la page “arguments du comité d’initiative” me donne juste envie de vomir. Je résume les raisons pour lesquelles on va massivement voter contre cette initiative rétrograde:

  • obliger les femmes ayant fait le choix d’une IVG à la payer elles-mêmes ne diminue pas le nombre d’IVG, mais simplement le nombre d’IVG en milieu hospitalier (bref, le retour aux dangereuses méthodes de grand-mère)
  • les grossesses non désirées sont l’affaire des femmes et des hommes (mais oui, faut être deux, vous savez?), donc la solution de “l’assurance privée” pour les femmes désirant être couvertes pour une éventuelle IVG (parce qu’on planifie ça… ouais, d’ici 2-3 ans je me ferais bien avorter), c’est juste… j’ai pas les mots.

On a besoin que l’avortement soit couvert par l’assurance de base pour s’assurer que toute femme qui a besoin d’avoir recours à cette intervention puisse le faire dans de bonnes conditions. On voit bien aux arguments des partisans de l’initiative qu’on est en fait dans une lancée anti-avortement. Si cette initiative passe, soyez assurés qu’il y en aura d’autres derrière. Ne vous laissez pas avoir par son caractère faussement bénin: “on veut ‘juste’ pas que ce soit couvert par l’assurance de base”.

Immigration de masse

Quant à la soi-disant immigration de masse… un petit coup d’oeil aux arguments du comité d’initiative suffit pour voir qu’on fait porter le chapeau aux “étrangers” pour tous les maux: le transports publics bondés, le chômage, les loyers, bref, si le monde va mal, c’est à cause des étrangers. Je ne vous ferai pas l’insulte d’argumenter contre cet étalage de xénophobie primaire. Affaire classée.

Update: et bien sûr il faut voter OUI au FAIF!

Update 2: à lire aussi, l’article de ClaireNon à une initiative rétrograde

Similar Posts:

Posted in News and Politics | Tagged assurance maladie, avortement, immigration, initiative, ivg, suisse, udc, vaud, xénophobie | Leave a comment

Stérilisez, castrez, pucez, et adoptez des chats adultes

[en] Spay and neuter. Identify your cats. Adopt adults. If you really want kittens, foster.

J’allais vous parler d’autre chose, mais bon, cette photo a surgi dans mon fil d’actualités facebook:

chatons a euthanasier

Ils sont mignons, ces chatons. C’est mignon, les chatons. J’ai fait FA (famille d’accueil) pour 3 chatons orphelins en mai-juin, et je confirme.

La photo ci-dessus circule sur Facebook parce que les chatons ont été amenés dans un cabinet vétérinaire pour être euthanasiés. Je vous rassure tout de suite, l’euthanasie a été refusée et vu le nombre de partages de la photo je ne doute pas qu’on trouvera rapidement pour eux une famille d’accueil.

Update 26.06.2013: 20minutes nous confirme que les chatons sont bel et bien sauvés!

Je ne vous parle pas de ça pour que vous vous scandalisiez sur ce cas particulier. Mais ce genre d’épisode est à mon sens symptomatique: on fait porter sa chatte sans penser aux conséquences à plus long terme. Un peu par égoïsme, parfois.

Il y a plein de chats dans les refuges qui attendent d’être adoptés. Quand j’ai décidé d’adopter des chats l’année dernière, je suis allée à Sainte-Catherine, à la Grangette, et chez SOS-chats, où j’ai finalement trouvé Safran et Tounsi. Tounsi avait passé une année au refuge avant que je l’adopte. Safran plus de six mois.

Les gens veulent des chatons, parce que les chatons sont mignons. Ils sont mignons pendant quelques mois, c’est peut-être pour ça qu’ils sont si prisés. C’est éphémère. Adopter un chat adulte a des avantages, aussi: son caractère est fixé, il est moins destructeur qu’un chaton, et 4-6kg de chat pour les câlins c’est quand même mieux que 1kg.

Mais soit. On a le droit de vouloir un chaton. Et croyez-moi, il y a assez de chatons qui naissent “par accident” sans qu’on aille encore en faire exprès. Rien que chez SOS Chats, depuis début juin: ici, , ici, ici, ici, encore ici, , , et là. Si on ne veut pas des chats en plus, mais juste “la joie” d’avoir des chatons 2-3 mois, si souvent “pour les enfants”, il y a amples opportunités de faire famille d’accueil. On rend service à des chatons déjà existants, et on profite de chatons chez soi.

Faites stériliser vos chattes. A moins que vous ne fassiez de l’élevage (et on peut faire de l’élevage de chats de gouttière, je ne dis pas), ne les laissez pas porter.

Et pucez vos chats. Parce que les chats dans les refuges, ils viennent de quelque part. Et ce ne sont pas tous des chats de maîtres lâches qui les ont abandonnés parce qu’ils partaient en vacances (en tous cas pas trop en Suisse, il me semble). Dans le Courrier des Bêtes de la SPA que je viens de recevoir, il y a des chiffres:

  • on estime à 10% la proportion de chats identifiés en Suisse
  • sur 525 chats trouvés errants et amenés au refuge, seuls 66 ont été réclamés par leur proprio (encore fallait-il l’identifier)

Il y a des histoires de chats pucés qui retrouvent leurs maîtres alors qu’on n’y croyait plus. Luna, récemment chez SOS chats, a été retrouvée à l’aéroport alors qu’elle vivait sur Vaud. Les chats sautent parfois dans des véhicules et se retrouvent loin de chez eux. J’ai vu passer un appel il y a pas longtemps pour une chatte trouvée sur Sion qui était arrivée en camion. Pas de puce. A Le Vaud, ils ont récemment trappé un chat “haret” qui était pucé. Il avait disparu depuis près de deux ans, à des dizaines de kilomètres de là.

Faites pucer vos chats. Faites castrer vos matous et stériliser vos femelles. Ne les faites pas porter. Et pensez à adopter des chats adultes. 

3e #back2blog challenge (2/10), avec: Brigitte Djajasasmita (@bibiweb), Baudouin Van Humbeeck (@somebaudy), Mlle Cassis (@mlle_cassis), Luca Palli (@lpalli), Yann Kerveno (@justaboutvelo), Annemarie Fuschetto (@libellula_free), Ewan Spence (@ewan), Kantu (@kantutita), Jean-François Genoud (@jfgpro), Michelle Carrupt (@cmic), Sally O’Brien (@swissingaround), Adam Tinworth (@adders), Mathieu Laferrière (@mlaferriere), Graham Holliday (@noodlepie), Denis Dogvopoliy (@dennydov), Christine Cavalier (@purplecar), Emmanuel Clément (@emmanuelc), Xavier Bertschy (@xavier83). Follow #back2blog.

Similar Posts:

Posted in Animals | Tagged adoption, chatons, chats, identification, pucer, refuge, stérilisation, suisse | 2 Comments

Bol d’Or Mirabaud 2013 avec le Farrniente

[en] YouTube video and Storify of my three days sailing on the lake with the Farrniente for the Bol d'Or.

C’était mon troisième Bol d’Or, le week-end dernier. Genève-Bouveret-Genève à la voile. Ça va pas forcément vite (29h de course pour le Farrniente) mais ça donne un peu le même sentiment de satisfaction qu’une longue randonnée en montagne: tout ce chemin parcouru sans source d’énergie extérieure!

J’ai posté quelques photos et séquences vidéo en cours de route, jusqu’à ce que mon iPhone rende l’âme (malgré le chargeur de secours que j’ai vidé aussi). Grâce à Storify, voici donc le Bol d’Or 2013 du Farrniente presque comme si vous y étiez. J’ai pris pas mal de photos que je dois encore trier (avec celles des éditions 2009 et 2012!) et en attendant de faire mieux, j’ai collé bout à bout les séquences vidéo pour en faire le film d’une quinzaine de minutes que vous pouvez voir ici:

Moins pénible peut-être que la vidéo, le Storify mentionné plus haut (et il paraît que les liens vers les vidéos dans Facebook marchent quand même, même si on n’a pas de compte Facebook!):

J’ai profité de l’engouement provoqué par la possibilité de suivre le Farrniente live durant la course pour créer une page Facebook pour le bateau. Click click!

Similar Posts:

Posted in Does This Need a New Category?, My corner of the world | Tagged bol d'or, bol d'or mirabaud, bouveret, course, farr 727, farrniente, genève, histoire, lac léman, live, photos, régate, sailing, suisse, vaud, video, voile, voilier | 2 Comments

Economiser vite des sous avec Orange CH

[en] Two ways to save a little money with Orange Switzerland (or maybe, not spend it uselessly).

Bon, des fois on apprend à ses dépens comment ne pas donner de l’argent inutilement à son opérateur télécom. Même quand on a de la famille qui y bosse et que ledit opérateur télécom est un client (full disclosure, hein).

Alors je partage avec vous:

  • Les plans tarifaires Orange Me ont changé de prix. Moins chers. Mais ce n’est pas automatique. J’ai renouvelé mon contrat en prenant un nouveau téléphone (il était temps) et donc ça a réglé mon cas. Mais peut-être qu’en appelant pour demander à être basculé sur le nouveau plan tarifaire (qui si j’ai bien compris a le même nom et les mêmes formules que l’ancien, juste des prix plus avantageux), on peut changer le prix de son abonnement. A tester.
  • A l’étranger, vous faites bien gaffe de désactiver les données cellulaires, et de ne pas répondre au téléphone ou en faire? Bravo. Par contre, saviez-vous que chaque fois que quelqu’un vous appelle et est dévié sur votre boîte vocale, ça vous coûte? 1.20 + 0.40 à chaque fois. Sans que vous ayez à lever le petit doigt. S’il y a des gens motivés à vous contacter et que vous les ignorez royalement, ça peut finir par vous coûter cher. La solution? Désactiver sa boîte vocale avant de partir à l’étranger. ##002#[Appel] ou bien ##004#[Appel] si vous avez un iPhone. Pour réactiver, le code est un poil plus complexe: **004*086[votre numéro]#[Appel] pour l’iPhone. Ah puis oui, il faudra enregistrer à nouveau le message d’accueil de votre boîte. Eh.

En espérant que ceci permettra à un lecteur ou deux d’apprendre de mon ignorance!

Ah oui, et si vous avez des soucis, essayez le nouveau forum en ligne Community. Je n’ai rien à voir avec, mais je trouve que ça marche pas trop mal et c’est pas encore trop saturé ;-)

Similar Posts:

Posted in My corner of the world, Stuff that doesn't fit, Technology | Tagged facturation, orange, orange.ch, Practical, pratique, suisse, switzerland, télécom | Leave a comment

Deux jours à Morat, avec croisière des Trois-Lacs: c’est top!

[en] You know Switzerland is beautiful, right? My recommendation: Morat, and the 3-lake cruise from there. Check out Fribourg Region for more info.

J’ai la chance de faire partie des quelques blogueurs à qui Fribourg Région a offert un week-end détente, dans le cadre de la promotion de leur “Grand concure” (permettant de gagner une cure anti-stress dans la région).

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 4.jpg

Vous apprendrez sans grande surprise que j’ai sauté sur la cure “courbature”: deux nuits à Morat, accompagnées (pour moi) d’une journée à vélo et d’une journée de croisière sur les Trois-Lacs. Le tout pour deux personnes, bien entendu.

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 2.jpg

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 6.jpg

Après mes mois de mai et de juin sans souffler, ça m’a fait le plus grand bien de passer un mois de juillet un peu “vacances”, à l’étranger comme plus près d’ici.

Eh bien, j’avoue que j’ai été absolument ravie de ma petite escapade au Pays des Trois-Lacs. C’est joli (vous êtes déjà allé à Morat? non? grave erreur!), très joli, il y a de l’eau, du relief, on y mange bien, l’hôtel est sympa… et en plus c’est à 1h30 de Lausanne. Que demander de plus?

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 15.jpg

Après avoir reçu le bon pour ma “cure”, j’ai contacté l’office de tourisme de Morat. On m’a fait remplir un petit formulaire en ligne pour choisir mes activités. Deux à choix: j’ai bien hésité à prendre le papillorama, mais je me suis dit que je voulais insister sur les courbatures, alors j’ai pris le vélo; quant à la croisière des Trois-Lacs, ça ne faisait aucun doute que j’allais la prendre!

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 7.jpg

Le projet initial consistait à passer la première journée à vélo (départ relativement tôt de Lausanne, donc), puis à reposer nos courbatures durant la croisière le deuxième jour. Et le troisième, tranquillement se réveiller, prendre ses affaires, et rentrer à d’autres obligations (vacancières en l’occurrence).

Les CFF et le temps se sont mis de mèche pour réduire à néant nos bonnes intentions pour cette première journée: train annulé (on arrive donc une heure plus tard que prévu) et en plus, il pleut… Heureusement, les bons pour la journée à vélo sont valables encore quelques temps. Cela nous fera une excuse pour revenir dans la région pour pédaler!

On a donc profité de cette première journée pour flâner un peu dans Morat, et ça aurait été dommage de nous en priver. C’est une ville à deux étages, qui me fait penser en celà un peu à Thonon — mais les étages sont moins éloignés et mois… déséquilibrés. Morat, c’est une ville fortifiée, pleine de jolies ruelles remplies de magasins et de restaurants, touristique sans trop l’être (en tous cas quand on y était, fin juillet en semaine), entourée de remparts sur lesquels on peut se balader, avec une vue imprenable sur le lac par-dessus les toits de la ville.

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 3.jpg

Au hasard de notre promenade, nous découvrons que Morat a un cinéma open air. La classe! On passe à l’office du tourisme se renseigner et dire bonjour à la gentille dame avec qui j’avais eu contact pour préparer le séjour. Le hasard fait bien les choses: elles avaient justement deux invitations pour le soir même qu’elles n’allaient pas utiliser, et dont elles nous ont fait cadeau.

Notre hôtel était situé juste à l’intérieur des remparts, assez simple mais très joli et propre. J’ai dormi un peu dans les couvertures, ayant oublié de les prévenir à l’avance de mon allergie, mais à part ça, rien à redire. J’ai un peu fait la tête en voyant que c’était WC et douches à l’étage, mais c’était super propre, juste en face de notre porte, et on n’a jamais eu à attendre :-)

Le lendemain, journée lacustre: Morat-Neuchâtel-Bienne-Neuchâtel-Morat. On a réservé notre repas sur le bateau la veille et embarqué à 10h, heure encore raisonnable. Il ne faisait pas très beau, ce qui veut dire qu’il y avait de la place pour s’asseoir (dedans!) — et comme toujours lorsque je me retrouve dans un cadre magnifique sous un temps non-idéal, j’ai pris note que c’est beau, très beau, même quand il fait moche. Moralité: quand il fait moche, allez dans la nature, plutôt que de rester en ville.

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 1.jpg

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 5.jpg Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 8.jpg Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 9.jpg

J’ai adoré cette croisière. Une journée à ne rien faire. Au retour de Bienne, il faisait un peu plus beau, et j’ai passé l’après-midi à l’extérieur, bien emmitouflée dans mes diverses couches et mon ciré.

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 12.jpg

Les canaux qui relient les lacs sont vraiment jolis et calmes.

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 11.jpg

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 13.jpg

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 10.jpg

Et allez, la petite famille de cygnes, juste pour le plaisir des yeux et du coeur:

Concure Fribourg Région Morat Trois Lacs 14.jpg

Bref, pour ceux qui aurait sauté un peu tous les passages descriptifs pour se retrouver à la fin de mon article (et pour ceux qui désirent un résumé):

Similar Posts:

Posted in My corner of the world, Travels | Tagged concure, croisière, évasion, fribourg, fribourg region, grand concure, morat, offres forfaitaires, suisse, trois-lacs, vacances, week-end | 2 Comments

Swiss Vibes: faire connaître la musique suisse à l’étranger, from jazz to pop

[en] Swiss Vibes is a project I worked on -- a musical compilation to help the rest of the world discover upcoming Swiss artists. Listen to it, read the blog (if you understand French) and join our Facebook page!

Lors de ma conférence sur les médias sociaux à Montréal le mois passé, j’ai mentionné parmi les exemples que j’ai présentés un chouette projet auquel j’ai collaboré tout récemment: Swiss Vibes.

Swiss Vibes, from jazz to pop.

Swiss Vibes, c’est une compilation musicale présentant des artistes suisses, ayant pour vocation de les faire connaître au-delà de nos frontières. L’opération, qui a déjà eu lieu il y a deux ans, a été mise sur pied par Pro Helvetia et le magazine Vibrations — et cette année, sur l’initiative d’Elisabeth Stoudmann, Swiss Vibes prend pied fermement dans le monde numérique, avec un blog, une page Facebook (à “liker” SVP! ;-) ), etc.

Sur le blog, interviews (Stefan Rusconi par exemple), vidéos (le “derrière la scène” de Imperial Tiger Orchestra), et toutes sortes d’infos sur ces artistes dont on ne parle pas assez.

Bref, allez écouter la compile (c’est varié!), allez lire le blog pour en savoir plus sur ces artistes helvètes, et parlez-en autour de vous, histoire qu’on sache qu’on fait de la chouette musique en Suisse, et pas juste du chocolat (si c’est valable pour les startups, ça l’est aussi pour la musique!)

Pendant que je suis dans le chapitre “musique suisse”, j’en profite pour attirer votre attention sur Jval Festival, qui a lieu à Begnins (vue superbe!) du 25 au 27 août, et dont le programme contient nombre d’artistes suisses (il y avait l’année dernière entre autres Oy et Anna Aaron, par exemple, qui font partie de la compile Swiss Vibes). Et n’oublions pas non plus de mentionner mes amis Laurent Brunetti et Mario Pacchioli. Ce dernier chante d’ailleurs toute cette année à Paris, accompagné d’Astrid Alexandre!

Similar Posts:

Posted in Music, My corner of the world, My work | Tagged compilation, elisabeth stoudmann, jval, musique, pro helvetia, suisse, swiss vibes, vibrations | 3 Comments

Formation au SAWI sur les communautés et médias sociaux: c’est officiel!

[en] It's official! Here's the announcement for the 1-year course (20 days broken up in 5 modules of 4 days each) I'm co-directing here in Lausanne. It's a course on online communities and social media, covering strategic (designing your own online community platform) as well as practical issues (writing for the web and managing tricky "human" situations online), and it's produced by the SAWI, an organization that provides training for professionals (and importantly, given by professionals) in the fields of marketing, communication, and advertising. (You can download the course brochure if you're interested.)

The course is in French and to our knowledge, you won't find many like it elsewhere ;-). There is an information session on June 24th.

Ça fait un bon moment que je trépigne d’impatience à l’idée de vous en parler, et c’est enfin officiel! Avec Geneviève Morand (Rezonance) et Bernard Barut (EuropaMP3), je co-dirige une formation d’un an (20 journées réparties en 5 modules) au SAWI (Lausanne, Suisse), qui démarre en septembre 2010: Spécialiste en management de communautés et médias sociaux.

La soirée d’information a lieu le 24 juin à 18h30 (c’est très bientôt!) et nous espérons y voir un maximum de monde, donc merci d’en parler autour de vous et de vous y inscrire! Vous pouvez télécharger la brochure d’informations pour avoir tous les détails sur cette formation.

Les cinq modules vont du pratico-pratique au stratégico-théorique, d’écrire pour le web et ouvrir un compte Twitter (devinez qui va enseigner ce morceau-là ;-) ) à concevoir sa propre plate-forme communautaire de A à Z, en passant par gérer les aspects humains et relationnels d’un réseau ou une communauté en ligne et comprendre la révolution fondamentale qui s’opère dans la communication à l’ère d’internet.

La formation tout entière est sous-tendue par un projet d’étude personnel que chaque participant développera en parallèle, et chaque module sera l’occasion d’un First Rezonance sur un thème en rapport. On offre ici une solide formation en matière de communautés en ligne et médias sociaux, qui s’adresse aussi bien aux indépendants, créatifs, entrepreneurs, cadres, responsables communication, chefs de projet, administrateurs, décideurs, etc.

Elle vise à donner:

  • des compétences  pratiques et opérationnelles en gestion de communautés et médias sociaux
  • une compréhension de la transformation des marchés induite par les nouvelles technologies de l’information et de la communication
  • des outils et des connaissances permettant un langage commun, indispensable pour développer  des réseaux et communautés.

A l’issue de la formation, vous saurez:

  • mettre en œuvre des stratégies pour favoriser un sentiment d’appartenance et créer une communauté autour d’une marque ou expertise, d’un produit, service ou projet
  • créer votre propre plate-forme communautaire et être présents et visibles sur la toile
  • développer des outils et applications propres à votre projet qui s’intègrent avec l’écosystème des outils sociaux existants
  • concevoir un plan de communication intégrant les médias sociaux
  • maîtriser les soft skills nécessaire au réseautage et à l’animation de communautés en ligne.

Je vous donne ici le titre des cinq modules et leurs dates, et pour le reste (y compris un descriptif plus détaillé de chaque module), je vous invite à télécharger la brochure d’informations en PDF.

  • Module 1: Le monde en réseau (du 22 au 25 septembre 2010 — il est possible de s’inscrire uniquement à ce module)
  • Module 2: Etre présent dans les médias sociaux (du 1er au 4 décembre 2010)
  • Module 3: Etablir sa marque dans les médias sociaux (du 9 au 12 février  2011)
  • Module 4: Animer et gérer son public, son réseau, sa communauté (du 9 au 12 mars 2011)
  • Module 5: Créer sa propre plate-forme communautaire (du 6 au 9 avril 2011)

Je ne peux que vous encourager à venir à la séance d’information du 24 juin (inscription ici), que vous envisagiez déjà de suivre cette formation ou que vous soyez simplement curieux d’en savoir plus. Je vous invite également à faire suivre cette annonce à vos collègues ou connaissances qui pourraient être intéressés par cette formation — le nombre de places est limité!

Similar Posts:

Posted in My corner of the world, My work, Social Media and the Web | Tagged bernard barut, communautés, community management, cours, formation, geneviève morand, lausanne, médias sociaux, réseaux, réseaux sociaux, sawi, stephanie booth, suisse | 7 Comments

Traduction suisse romande de WordPress.com

[en] Swiss-French translation of WordPress.com: I got it! (Thanks, )

You may or may not know that French (like any other language) varies between linguistic regions. There is now a Swiss-French translation of WordPress.com, which I'm proud to manage.

Il y a quelque temps déjà, on m’a très gentiment donné les clés (merci, !) de la traduction suisse romande de WordPress.com. Chacun peut contribuer à la traduction grâce au système GlotPress — il suffit d’être connecté à votre compte WordPress.com.

Pourquoi une version romande? Comme vous le savez, le français d’ici et le français d’outre-Atlantique (et même d’outre-Léman) ne sont pas tout à fait les mêmes. Plutôt que de lutter contre “blogues”, “courriels” et autres “plans du domaine” qui apparaissent quand on mélange des francophones trop divers, je vous propose donc de mettre sur pied une petite coalition romande pour qu’on ait à disposition une jolie traduction helvético-compatible.

Si ça se passe bien, il pourrait même être question de procéder de même pour WordPress.org… Donc lancez-vous, même si vous êtes plutôt .org que .com! (On peut — enfin je peux — exporter/importer des traductions…)

Pour vous y mettre:

Qui s’y lance avec moi?

Similar Posts:

Posted in Language Geekiness, Wordpress | Tagged fr-ch, français, suisse, suisse romande, traduction, Wordpress, wordpress.com | 7 Comments

Un Parti des Pirates Suisse multilingue?

[en] Will the community gathered around the creation of a Swiss Pirate Party manage to include the various linguistic groups of the country, or will the Roestigraben win, like it did in the 2006 Swiss Blog Awards? Interesting situation which I'm following closely.

Le projet pour aujourd’hui était de mettre en ligne mes photos de ce week-end et de vous parler un peu de mon premier Bol d’Or (historique: 64 à l’arrivée sur 550, tous les autres ont dû abandonner, faute de vent). La bonne nouvelle c’est que j’ai commencé à trier mes photos, et qu’il y en a des sympas. Et l’autre bonne nouvelle c’est que je suis allée faire un saut sur le canal IRC (#piraten-schweiz) des pirates suisses, et que j’y ai recommencé à parler de questions linguistiques.

piratench-90x90Car, oui, la question se pose: l’initiative est majoritairement suisse-allemande. Est-ce que le Roestigraben va gagner, comme lors des Swiss Blog Awards de 2006, ou bien parviendra-t-on à créer un groupe d’intérêt (et peut-être même un parti politique) multilingue? L’intention est là, en tous cas. Si vous êtes francophone et intéressé, n’hésitez pas à vous manifester — ils sont assez accueillants, ces satanés pirates.

Je me suis fendue d’un petit article sur la question des langues dans leur forum (il faut passer par l’interface allemande pour s’y inscrire, mais une fois là, on peut changer la langue et être un peu moins dépaysé) que j’ai aussi relayé dans le forum-ghetto francophone. (Mais oui, vous saviez déjà que j’avais un faible pour les questions linguistiques, non?)

J’y prône entre autres les bienfaits du mélange de langues sur un même forum ou dans un même blog plutôt que la ségrégation qui appauvrit inévitablement les langues minoritaires, puisque les bilingues filent tout naturellement là où il y a le plus d’animation, dans leur langue majoritaire.

La volonté de tout traduire est un piège: il faut accepter que le contenu sera imparfaitement dupliqué si l’on crée des instances d’un même document en plusieurs langues. Sinon, toute la publication est paralysée. Pour animer un blog, aussi, la traduction n’est pas la meilleure solution: primo parce que nous les Romands, on en a marre qu’on ne nous serve que du contenu suisse-allemand réchauffé à la sauce (mauvaise) traduction, et deuxio parce que produire du contenu original demande souvent moins d’effort que faire une traduction (à peu près) correcte — sauf si on a à disposition une armée de traducteurs professionnels ;-) .

A suivre. C’est un dossier qui m’intéresse.

Similar Posts:

Posted in Language Geekiness | Tagged communauté, languages, Languages / Linguistics, langues, linguistiques, multilinguisme, parti des pirates, piracy, piratage, politique, roestigraben, suisse, switzerland | 6 Comments

Le Parti des Pirates débarque en Suisse!

[en] A Pirate Party is getting organised in Switzerland. Foundation meeting on July 12th in Zurich.

Alors que le Parti Pirate suédois fait son entrée au Parlement Européen (7% des suffrages!), Lyonel se demande s’il fera des émules en Suisse, à la lumière du soutien des activités de Logistep par le TAF.

Eh bien, les pirates suisses s’organisent: un canal IRC (#piraten-schweiz sur freenode) pour discuter entre personnes intéressées ou curieuses (j’y ai mis les pieds, il y a des romands, et l’ambiance est plutôt bonne!), un site web avec les principes du futur parti, une réunion à Zurich le 12 juillet pour la fondation officielle du parti.

Comme vous savez que c’est un sujet qui me tiens à coeur, je suis allé mettre mon petit grain de sel concernant la composante linguistique de leur communication, et je peux vous dire que ça va plutôt dans le bon sens! (J’ai vu des gens qui parlaient de trouver un nom de parti en anglais, par exemple — intéressant, non?)

A lire, si vous ne l’avez pas déjà fait, mon article Pirater n’est pas voler, en sept mythes, qui est rapidement en train de caracoler au sommet du hit-parade des articles les plus lus de Climb to the Stars.

Similar Posts:

Posted in Social Media and the Web | Tagged brevets, droit d'auteur, Online Culture, parlement européen, parti des pirates, parti pirate, piratage, pirate party, piratenpartei, Politics / World News, politique, suède, suisse, switzerland | 2 Comments