Happy to See You, 2011

[fr] Adieu, année 2010. Pas fâchée de te voir t'en aller.

Disons-le clairement: 2010 ne fut pas une très bonne année pour moi. La mort de Bagha n'a été que le bouquet final d'une longue année difficile, alors que je croyais être gentiment en train de reprendre mon équilibre.

Certes, tout n'a pas été noir: professionnellement, je n'ai pas à me plaindre (sauf du trop-plein d'opportunités), mes finances sont assainies, ma santé est bonne, j'ai autour de moi une chouette équipe d'amis, la plupart desquels ont découvert avec moi les joies de la voile, j'ai passé mon deuxième dan de judo, je m'organise mieux comme professionnelle indépendante... et j'ai grandi, bien sûr. Les temps durs nous font grandir comme nuls autres.

Mais ce qui importe est ce qui est à l'horizon. Je ne prends pas de résolutions de nouvelle année, préférant miser sur des changements à long terme et des objectifs pour donner une direction générale à mon année.

2010 sera l'année de plus de temps de travail pour lire, écrire et explorer, de vacances prises au sérieux avec plus de voyages (sans chat, plus facile, autant faire contre mauvaise fortune bon coeur), des plantes vertes et d'un aquarium pour l'eclau -- peut-être même des orchidées et des légumes sur mon balcon! -- de cuisine entre amis, voile, marche, chant, judo...

Let me say it clearly: just like Nicole’s did, my 2010 sucked raw eggs. I won’t go over the details of the bad stuff — suffice to say that losing Bagha was just the last of 2010′s rotten offerings to me, right when I was starting to feel back on my feet again and thinking that I was done with this crappy year.

There have been good things, though: more work opportunities than I can handle, finances back on track, good health, sailing, friends, a judo 2nd dan, better organization as a freelance professional, and of course… growth (gotta love them bad times, they make you grow like nothing else does).

Enough looking back. What’s important is what’s ahead. I don’t make resolutions, though I try to give my year a direction or objectives — a bit in the spirit of 6changes, though it’s not exactly that.

So, what’s to look forward to in 2011?

  • my holidays are set — stick to them and travel more with my friends (one of the advantages of being catless, it makes traveling simpler)
  • keep up the good job with my work, and free up more work-time for research, reading, writing, and generally fooling around online (my “food” if I want to continue being as good at what I do)
  • get an aquarium for eclau
  • look after my plants better, get orchids, grow veggies on my balcony (Jamie Oliver style)
  • more cooking and inviting people (good food, and nurturing my tribe)
  • go sailing, hiking, sing, and do judo

There will probably be more or less to this year ahead. But that’s what comes to my mind as I look forward.

Similar Posts:

This entry was posted in Personal and tagged 2010, happy new year, objectives. Bookmark the permalink.

3 Responses to Happy to See You, 2011

  1. Je suis juste derrière toi dans la longue queue pour avoir une année moins crappy en 2011. Courage et plein de bonnes choses! <3

  2. Lyonel Kaufmamm says:

    Tout de bon pour toi en 2011. Au plaisir de nous y croiser et d’échanger. Amitiés.

  3. Pingback: How Was 2012 So Far? | Climb to the Stars

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>