Browsed by
Tag: Videos

Ateliers pour musiciens: quelques vidéos (séance d’info et interview) [fr]

Ateliers pour musiciens: quelques vidéos (séance d’info et interview) [fr]

[en] Virginie very kindly filmed the info session of our workshops for musicians, and interviewed Elisabeth and I on the project. Here are the first excerpts for your (francophone) enjoyment.

Mardi, ce sera la coup d’envoi pour les ateliers de développement de carrière qu’on organise avec Elisabeth. Mini-bilan préalable: les ateliers sont super bien reçus, ils se remplissent (c’est la dernière seconde pour saisir une des quelques places restantes pour le premier atelier, si jamais), la préparation se passe bien, on commence à réfléchir à la suite, bref, on est contentes.

La séance d’info a été l’occasion d’un chouette premier contact avec les participants et d’autres personnes intéressées. Mention spéciale à Virginie qui a très aimablement accepté de filmer la séance d’info, et qui a même fait une petite interview d’Elisabeth et moi. Les premières séquences sont en ligne sur son blog. Du côté des publications autour de cet atelier, Michelle écrit un article où elle montre clairement à quel point la visibilité/disponibilité en ligne d’un artiste est cruciale: ça fera la différence entre assister ou non à un concert.

J’ai aussi découvert avec intérêt le blog Créatif Productif de Renaud Delay et Yvan Richardet, deux compères musiciens férus d’organisation et de productivité, et qui abordent ces thématiques au fil de leurs articles — à l’attention d’autres artistes. C’est très bien et je trouve que ça vient joliment complémentariser (“compléter” ça le faisait pas, là, sorry) les sujets plus “stratégie business et communication” que recouvrent nos ateliers.

Je vous laisse donc consulter les quatre vidéos déjà à disposition. En premier, l’introduction aux ateliers et la présentation de la première séance (“Les mythes du music business”), celle de mardi (aussi sur Facebook):

Ensuite, sans grande surprise, les ateliers 2 et 3 (“Les nouvelles pistes” et “Clarifier son objectif de carrière”):

Puis les ateliers 4 et 5:

Dans cet extrait de l’interview qu’on a donné à Virginie la semaine après la séance d’info, on raconte la genèse du projet et on rentre un peu plus dans les détails du concept de ces ateliers (vidéo sur Facebook):

Finalement, on s’essaye un peu à la concision, avec plus ou moins de bonheur, du moins pour l’une d’entre vous (je vous laisse deviner mais je crois qu’il n’y aura pas de grande surprise, vous connaissez ma tendance à m’étendre!)

Vous pouvez aussi trouver cette dernière vidéo sur Facebook (c’est plus commode pour partager à l’intérieur de Facebook).

Pour le moment, on n’a pas de site dédié pour ces ateliers, donc le meilleur endroit pour rester en contact et nous suivre c’est la page Facebook des ateliers qu’on a mise en place il y a peu.

Similar Posts:

Solar Impulse: voir voler l'avion [fr]

Solar Impulse: voir voler l'avion [fr]

[en] Photos, videos and comments of my first day working with Solar Impulse -- I got to see the last test flight in Payerne before they fly the solar airplane to Brussels Airport for Green Week.

Warning: long article, mais c’est aussi parce qu’il y a plein de photos, et plein de choses à raconter!

Vous commencez à être au courant, mais si jamais (scoop!), voici pourquoi vous m’avez entendu parler de Solar Impulse plus que d’habitude durant la dernière semaine: je travaille à soutenir l’équipe communication dans leur utilisation des médias sociaux, y compris la mise sur pied d’un programme de “relations blogueurs” en bonne et dûe forme. Jusqu’à fin juin en tous cas, me voilà donc plongée dans l’univers de l’avion solaire. J’adore!

Solar Impulse 16

Ma première journée avec l’équipe Solar Impulse a eu lieu lundi à Payerne, où j’ai pu assister en direct au dernier vol test du prototype avant le grand saut en-dehors de nos frontières. On est à un moment charnière de l’histoire du projet, vu que l’avion va prochainement effectuer son premier vol international pour se rendre à Bruxelles (nous y serons à l’occasion de Green Week) et Paris (pour le Salon du Bourget).

Je vous en dirai plus sur ces deux “events” et le vol prévu dans un autre billet, mais sachez déjà que c’est à ces occasions-là que nous aurons des choses intéressantes à proposer aux blogueurs (du coin ou d’ailleurs, s’ils désirent se déplacer!) Pour être sûr de ne pas rater l’annonce et les offres pour blogueurs, inscrivez-vous à la petite liste-annonce que j’ai ouverte sur Google Groups. (Pas très élégant mais facile, et ça vous assure d’être au courant dès que je peux vous dire quoi que ce soit.)

Bref, lundi, j’ai vu voler l’avion. Wow!

En fait, même si ça faisait longtemps que je connaissais le projet (j’ai entendu Bertrand Piccard le présenter lors du Forum des 100 en 2006), je me suis rendu compte lors de cette première semaine qu’il y avait des tas de choses que je ne savais pas!

Premièrement, on me l’avait dit, mais je n’avais pas enregistré, ou réalisé: il est grand, l’avion solaire. Vraiment grand (63m40 d’envergure!). J’en ai pris la mesure une fois qu’il avait été sorti du hangar et que j’ai voulu le photographier dans son intégralité. J’ai eu beau reculer, il ne rentrait toujours pas dans le cadre, regardez:

Solar Impulse 21

Alors OK ;-), j’ai changé d’objectif et le bel avion solaire a accepté de rentrer dans le fameux cadre de la photo, mais quand même. J’ai été surprise, là. (Notez en passant comme c’est joli, la campagne payernoise et les champs de colza. Il y avait aussi les grillons qui chantaient et le soleil qui grillait, mais ça c’est difficile à partager par internet.)

Solar Impulse 23

Deuxièmement, on me l’avait dit aussi, mais je n’avais pas non plus enregistré (ou réalisé): l’avion vole lentement, comme un grand oiseau planeur majestueux. En fait, le HB-SIA (c’est le p’tit nom du prototype) est une sorte d’immense planeur, très très grand, et très très très léger. Avec des hélices propulsées par des moteurs électriques (la puissance d’un scooter) alimentés par l’énergie solaire, qui peut aussi être stockée (pour voler de nuit). 1600kg, c’est pas grand chose!

Solar Impulse 22

L’article dans Gizmag offre une analogie très parlante (je ne sais pas si elle est d’eux, mais c’est là que je l’ai vue): c’est un peu comme si vous preniez votre voiture familiale et que vous l’étiriez pour lui donner la taille d’un Airbus A340. Voyez comme c’est léger? Moi, ça me fait proprement tourner la tête.

Donc, vous avez déjà vu voler des planeurs… ça plane. Et Solar Impulse aussi. C’est très agréable pour prendre des photos.

Solar Impulse 53

Troisièmement, et corollaire de la remarque précédente (là c’est mon cerveau qui a pas fait les connexions): il décolle très vite! Je vous explique: pas vite comme les F/A-18 (on a subi leurs décollages juste à côté à la fin de notre pause de midi), mais vite comme… oh, il est déjà en l’air!

J’étais postée dehors, pas tout à fait à côté de la piste, mais bien placée pour voir décoller l’avion, après avoir assisté à la sortie du hangar que je vais vous raconter tout soudain. Je m’installe, appareil de photo en main et prête à filmer le décollage. J’attends, je vois deux-trois tests d’hélices, et là, je réalise (pardonnez la lenteur de mon cerveau encore un peu endormi) que l’avion va faire tourner ses hélices avant de se mettre à bouger. Chouette, je serai ainsi avertie et pourrai commencer à filmer! Il suffit de garder un oeil sur les hélices.

Solar Impulse 31

Ah, voilà, c’est le moment! Les hélices tournent! Je pointe mon appareil de photo en direction de l’avion! (C’est beaucoup de points d’exclamation pour bien vous montrer l’excitation du moment.) Je me mets à filmer mais… tonnerre, il est déjà en l’air! Moi qui m’imaginais (de nouveau, échec cérébral, j’avoue) que l’avion allait prendre toute la longueur de la piste pour décoller, comme un avion de ligne… Eh bien, j’ai raté le décollage proprement dit. Prise de vitesse. Moins de 100m et hop, il vole. J’ai quand même une vidéo à vous montrer, hein.

(Mon appareil fait des caprices de mise au point, sorry… faut que je relise le manuel pour régler ça!)

Vous entendez le doux ronron du moteur électrique? Pas mal, hein.

Et le voilà dans les airs!

Solar Impulse 35

Quatrièmement (mais pas dans l’ordre chronologique), je n’avais pas du tout pensé au fait que sortir l’avion de son hangar est déjà toute une aventure. Il sort au pas, avec plein de monde autour pour veiller sur lui. Il est quasi millimetré pour tenir tout juste dans le hangar, il faut donc faire bien attention!

Le voici dans son hangar:

Solar Impulse 3

Solar Impulse 6

(Notez les vélos électriques à gauche, je vous raconte après.)

Solar Impulse 9

Sortie, on surveille la queue (je sais qu’il y a un nom technique pour cette partie de l’avion, mais je ne suis pas encore au point, donnez-moi encore quelques semaines pour m’imprégner du vocabulaire aéronautique):

Solar Impulse 8

Solar Impulse 11

Solar Impulse 12

Solar Impulse 13

Vous voyez, c’est déjà toute une histoire!

Petit détail sympa en passant, le genre de truc que les journaux vous raconteront jamais. Les nettoyeuses de piste!

Solar Impulse 18

Pour stabiliser l’avion pendant qu’on le déplace, on le soutient à la main, comme on voit bien sur cette photo:

Solar Impulse 20

(Vous verrez aussi ça à la fin de la vidéo de l’atterrissage, si vous avez la patience de regarder jusqu’au bout…)

Le cockpit, de près (notez qu’il n’y a pas de vitre — enfin pour le moment, elle est ajoutée après, si j’en crois ce que je vois sur mes vidéos plus bas):

Solar Impulse 27

Une hélice:

Solar Impulse 28

Et voilà, il suffit maintenant de l’amener en bout de piste pour le décollage!

Solar Impulse 25

Solar Impulse 26

Solar Impulse 30

La butte sur la gauche, elle est prévue pour les spotters. Elle est accessible au public, et on y a une bonne vue de la piste!

J’ai fait bien sûr toute une série de photos de l’avion en vol. En voici quelques-unes que j’aime bien:

Solar Impulse 43

Solar Impulse 57

Solar Impulse 59

Solar Impulse 60

Solar Impulse 36

Solar Impulse 68

Solar Impulse 64

Solar Impulse 67

Bref, c’est joli. Vous pouvez voir les autres dans mon set Flickr Solar Impulse.

Et en passant, toutes mes photos sont sous licence Creative Commons “paternité, non-commercial, partage à l’identique” (by-nc-sa): ça veut dire que vous pouvez les réutiliser (et même les modifier) tant que (1) ce n’est pas pour un but commercial (genre vous les vendez pas sans mon autorisation, sinon bobo!) (2) si vous les modifiez, vous les partagez avec la même licence (en gros, vous n’avez pas le droit de faire un machin “tous droits réservés” à partir de mes photos). En bref et pas compliqué: si vous avez un blog ou un site et que vous voulez utiliser mes photos dessus, pas de souci tant que vous spécifiez que ce sont mes photos! (Les médias, par contre, vous êtes “commerciaux” :-))

Retour à l’avion, donc. J’ai deux vidéos à partager avec vous, encore: celle de “l’approche” (en gros, l’avion fait comme s’il allait atterrir, mais il n’atterrit pas) et celle de l’atterrissage proprement dit:

Notez les cyclistes qui rejoignent l’avion sur la piste. Regardez jusqu’au bout la vidéo suivante (celle de l’atterrissage) pour voir ce qu’ils font…

L’avion immobilisé après l’atterrissage:

Solar Impulse 69

Solar Impulse 71

Solar Impulse 73

Ce que j’ai appris aussi (c’est le cinquième truc) c’est que les vols ne sont pas planifiés super à l’avance! A ce stade du projet, l’avion dépend beaucoup des conditions météo. Tout se décide 24h à l’avance… Je n’en avais aucune idée!

Voilà, je vous laisse ici pour aujourd’hui. Et dès que je peux, des nouvelles du vol pour Bruxelles et du programme blogueurs.

Similar Posts:

Suw and Steph Q&A Session on Seesmic [en]

Suw and Steph Q&A Session on Seesmic [en]

[fr] Sur seesmic, Suw et moi-même répondons à vos questions!

Interviewed About Multilingualism by Andrea Vascellari [en]

Interviewed About Multilingualism by Andrea Vascellari [en]

[fr] Une interview qui date de novembre, mais que je ne regarde qu'aujourd'hui (à ma grande honte). Andrea Vascellari m'a attrapée à Berlin lors de Web2.0Expo, et m'a interviewée sur les questions de multilinguisme en ligne que j'affectionne. Il a ajouté au début une petite partie sur Going Solo, donc si vous avez déjà vu mon discours donné à LIFT, sautez sans arrière-pensée les premières trois minutes de la vidéo. La suite est nouvelle, je vous rassure!

At Web2.0Expo in Berlin, last November, I met [Andrea Vascellari](http://media.vascellari.com/?page_id=2). He’s Italian, lives in Finland, and does a regular video podcast on [Vascellari Media Channel — VMC](http://media.vascellari.com/). I was [speaking on multilingualism at Web2Open](http://climbtothestars.org/archives/2007/11/05/reminder-speaking-tuesday-at-web2open-berlin/), so we sat down in a corridor (we thought it would be nice and quiet, but we picked a spot just near… the loo/bathroom/restroom/toilets) for a little chat on the topic of [languages online](/focus/multilingual).

Upon editing, Andrea added a few words about [Going Solo](http://going-solo.net) and inserted my [speech](http://video.google.com/videoplay?docid=-8270350768335569204) about it — so if you already saw [the LIFT08 speech](http://climbtothestars.org/archives/2008/02/07/lift08-my-going-solo-open-stage-speech/), feel free to skip the first 3-4 minutes. There’s a whole bunch of new material waiting for you after it.

[VMC #30, where Andrea introduces Going Solo and makes me talk about multilingualism online](http://media.vascellari.com/?p=46). Andrea clearly knows the art of making his guest look good — thanks a lot!

Similar Posts:

Lunch at Seesmic [en]

Lunch at Seesmic [en]

[fr] Apparition dans le Seesmic du Jour suite à mon passage dans les bureaux de la startup de Loïc Le Meur hier. Je passe les commentaires sur mon accent vaudois... 😉

I was invited to drop in at the [Seesmic](http://seesmic.com/) offices yesterday for lunch and a chat. Lunch was really nice — sushi in a place where you can tell the chef to serve you what he wants. My dream come true! We need more restaurants like that. Where we don’t need to choose what we eat.

But anyway. Over lunch, Loïc was mentioning that his e-mail had become unmanageable, and that the only way he actually managed to deal with “stuff” was to do things immediately, when he thought of them. There’s something to be said for that — I’ve been doing it more and more with e-mail myself. Anyway, poor Loïc seemed swamped (and Vinvin chimed in with similar feelings), so I asked if they’d heard of/read [Getting Things Done](http://en.wikipedia.org/wiki/Getting_Things_Done). Yes, they’d heard about it, but had never really investigated.

I heard about GTD for a year before actually heading over to [43 Folders](http://www.43folders.com/), reading up, and ordering the book. Many people had sung the praises of Getting Things Done to me, but I kept thinking “just another over-hyped magical self-help productivity solve-all-your-problems snake-oil method”. I guess one person too much told me about it, and once I read the book, I really kicked myself for not doing it earlier. [It’s changed my life](http://climbtothestars.org/archives/2007/03/11/getting-things-done-its-just-about-stress/), even though I keep falling off the GTD wagon — but one nice thing about it is that it’s a *forgiving* system.

It takes a certain amount of commitment to learn and get on (if you’re not commited enough to read the book, fuggedaboudit), but once it’s in place, it’s not that hard to get back on when you fall off. In my opinion, it can also be beneficial even if [imperfectly implemented](http://climbtothestars.org/archives/2006/08/21/bridging-the-gap-between-me-and-orthodox-gtd/) (which is my case: I have an overflowing inbox, my lists aren’t up-to-date, and I never really managed to get the daily/weekly/monthly review thing going — but I strive towards that).

So anyway, Loïc immediately decided he was going to have me talk about GTD on the [daily Loic.tv show](http://www.loic.tv/). Here we are, then, me trying to actually get some information across (not easy with the two French clowns) in [Seesmic du Jour 107](http://www.youtube.com/watch?v=5MwGxSFLeLU):

I got to say a few words about [Going Solo](http://going-solo.net) too, which was nice 🙂

Unfortunately they left out the bit where I hit Loïc on the head with my teaspoon, and nearly whacked him with my MacBook. He spent his whole time interrupting me, and then complaining that I wasn’t saying anything! I actually got him to leave the table so I could say a few words about Going Solo with a reasonably straight face…

Thanks for the invitation!

Similar Posts:

Video Angst [en]

Video Angst [en]

[fr] Quand j'ai des vidéos à mettre en ligne, c'est toujours la même prise de tête. Quel service utiliser? YouTube, Viddler, DailyMotion, Facebook, Google Video...? Tous? Qu'est-ce que vous faites, vous?

Earlier this month at [BlogTalk 2008 in Cork](http://2008.blogtalk.net/), I ended up taking a bunch of videos of the talks there, as there was no official video-taking. [Rob Cawte](http://web2.0japan.com/blog/), who happened to be sitting just behind me on the first day, also took a whole bunch — check out his [WebCamp on Social Network Portability and BlogTalk2008 Cork Video Index](http://web2.0japan.com/blog/index.cfm/2008/3/14/WebCamp-on-Social-Network-Portability-and-BlogTalk2008-Video-Index).

I’ve finally got around to encoding, stitching together, and uploading (not in that order) almost all the videos I made. And as always, aside from the oh-my-god-what-format-do-I-export-in headache I’m starting to get used to, I find myself wondering where to upload. [YouTube](http://youtube.com/user/steph)? [DailyMotion](http://dailymotion.com/steph)? [Viddler](http://viddler.com/steph/videos)? [Google Video](http://video.google.com/), even though I don’t seem to be able to get upload to work? [Facebook](http://vupload.facebook.com/video/?id=503315010)? Serve them myself from my own server?

After going through a DailyMotion phase, I’ve now mainly switched to Viddler, because I like the way it allows you to make notes or place tags on any frame of the video. You can also link to any particular moment in the video. But unfortunately, I’m aware that placing a video on YouTube, for example, would ensure that it’s seen more.

How do you deal with this? While we wait for [the service which will upload your videos everywhere](http://twitter.com/realitygrenade/statuses/774250611), what do we do?

Similar Posts:

Vidéo de ma conférence sur le multilinguisme à Paris Web 2007 [fr]

Vidéo de ma conférence sur le multilinguisme à Paris Web 2007 [fr]

[en] For once, I was asked to give one of my multilingual talks in French. Here is the video recording of it.

Il y a un décalage qui me perplexe parfois un peu entre les conférences que je donne en français et celles que je donne en anglais. En français, on me demande immanquablement de parler [d’ados et internet](http://stephanie-booth.com/fr/ecoles/) ou éventuellement des blogs en général ou [en entreprise](http://stephanie-booth.com/fr/entreprises/blogs/). Dans le monde anglophone, c’est une tout autre histoire, et ce sont des sujets beaucoup plus pointus, comme [le multilinguisme sur internet](/focus/multilingual), par exemple.

Je suis contente qu’on m’ait enfin demandé de traiter de ce sujet en français, lors de la conférence [Paris Web 2007](http://2007.paris-web.fr/). Voici l’enregistrement vidéo de ma conférence,intitulée “En attendant le Poisson de Babel”.

Sur le site de Paris Web, vous trouverez des liens vers [l’enregistrement audio et autres ressources](http://2007.paris-web.fr/Presentations-des-intervenants#nov_16-multi-linguisme) ainsi que [d’autres formats vidéo](http://videos.paris-web.fr/). Voici la présentation que j’ai utilisée:

Voici une liste (pas forcément complète) de ce que [d’autres ont écrit au sujet des diverses incarnations de cette conférence](http://del.icio.us/steph/babelfishtalk) — en français et en anglais.

Similar Posts:

About Missing Videos (Open Stage, Friday) and Expectations [en]

About Missing Videos (Open Stage, Friday) and Expectations [en]

[fr] Certaines vidéos de LIFT, dont celles des open stage, n'ont pas pu être montées en live. C'est un peu compliqué pour finir tout ça et les mettre en ligne, et on ne saura pas quand ce sera le cas.

**Update:** the (http://video.google.com/videoplay?docid=-8270350768335569204) is online now, thanks Laurent!

I posted this note [on the LIFT community blog](http://www.liftconference.com/about-missing-videos-open-stage-friday-and-expectations) at Laurent’s request (he sounds a bit swamped right now) to give some info about the missing videos. I’m cross-posting it here, mainly for the few personal thoughts at the end of the post.

A few of us Open Stage speakers have been wondering why our videos weren’t online. Let me state first that it is *not* a conspiracy of some kind or an indication that community-chosen presentations might be less regarded than “invited speakers”. If you look at the [videos on nouvo.ch](http://www.nouvo.ch/liftvideo), you’ll see that Kevin Marks is the last recorded speakers — all those after him are missing too.

I’ve asked Laurent about this (believe me, he’s heard about it enough) and what has happened is that some talks were not edited live — so it seems it’s a bit of a struggle to get it done / retrieve them / put them online. We unfortunately don’t know when they’ll be available. I trust, however, that the recordings are safe and will not be lost.

This kind of situation is really annoying. As a speaker, who was relying upon this video, I feel extremely frustrated — and also a bit mad at myself, because knowing how important this recording was for me, I should have planned for a fail-safe and got somebody to do some dirty shooting “just in case”.

As a conference organiser, I dread that I’ll find myself in this situation at some point — it’s almost inevitable. When you announce something, even if it’s something that you’re giving graciously, people come to expect it and rely on it. And when things go wrong and it doesn’t happen the way they hoped, they react badly (me included) — when they probably wouldn’t have said anything in the first place if they hadn’t been expecting it.

I know Laurent feels bad about this, and they’re doing what they can to find a solution — amongst the myriad of other post-LIFT things they need to deal with.

Similar Posts:

Qik Interview by Robert Scoble [en]

Qik Interview by Robert Scoble [en]

Yesterday morning, [Robert](http://scobleizer.com) caught me for an express interview on [Qik]() with his cellphone. Here it is. I speak about the beginning of my LIFT08 experience, and about [Going Solo](http://going-solo.net), of course.

Here is my blog post about [the open speech talk I gave](http://climbtothestars.org/archives/2008/02/07/lift08-my-going-solo-open-stage-speech/) just earlier.

Similar Posts:

LIFT08: Zentrale Intelligenz Agentur (Holm Friebe & Philipp Albers) [en]

LIFT08: Zentrale Intelligenz Agentur (Holm Friebe & Philipp Albers) [en]

*Very incomplete notes. [What these guys are doing](http://www.zentrale-intelligenz-agentur.de/) seems really exciting.*

Quality and nature of work changing. Lots of people from our generation are discontent with the opportunities they find in organizations, career opportunities.

The Hedonistic Company. How do you integrate the new generation into companies?

LIFT08 143

7 NOs:

– no office
– no employees
– no fixed costs
– no pitches
– no exclusivity
– no working hours
– no bullshit

*steph-note: guys, we need to talk about [Going Solo](http://going-solo.net)! Gah, computer crash… rebooting*

Similar Posts: