WordPress DreamHost WiFi Arghl! [en]

[fr] Rah! que de problèmes.

Somebody please tie me up before I start screaming or kill somebody. I can’t stay connected to the wifi network here more than a few minutes. Dreamhost aren’t responding to my support tickets (we’re way past the 24 hour response time). This site (CTTS) is “working” (meaning, it displays more or less, and I can access the admin area and post and do stuff I normally expect to do on a blog). Another of my sites (client site behind password), which is also WordPress, which I transferred the same way (dump database, rsync files, import database) vaguely displays at times, lets me in the admin area, but doesn’t let me do anything once I’m in there (dashboard only).

Add to that I’m not really enthusiastic about the title of the panel I’m on, but unfortunately I don’t have anything better to offer.

Arghl!

Bloggy Friday de décembre: inscrits [fr]

[en] List of people expected for the December Bloggy Friday in Lausanne.

Eh bien! Soit c’est l’effet de l’annonce en temps opportun, soit c’est un effet post-Stamm, mais on dirait qu’on va être un joli nombre au Bloggy Friday de décembre. Voici l’état des lieux:

Les “pas-là”:

Pis nos journalistes-blogueurs, alors?

Pas sur la liste? Laissez un mot ou inscrivez-vous sur upcoming. Réservation (15 personnes — décidés de dernière minute, débarquez quand même, y’aura des genoux à disposition) pour 20h00 à mon nom, comme d’hab. Attention, l’Evêché ne prend pas les cartes, prévoyez du liquide.

Bloggy Friday 1er décembre à Lausanne [fr]

[en] Bloggy Friday december 1st. If you're in Lausanne, feel free to join us. Just leave a note in the comments.

Bon, caramba, cette fois je ne vais pas me laisser avoir comme en novembre. Le Bloggy Friday de décembre aura lieu le 1er (oui je sais, ça tombe toujours un vendredi, y’en a qui aiment pas) à l’Evêché. Rendez-vous à 20h00 et inscription dans les commentaires.

Je tiens à préciser (encore une fois!) que cette petite rencontre informelle est ouverte à tous et à toutes. Pas besoin de me connaître personnellement (ou de connaître qui que ce soit qui sera présent). On est plutôt accueillants et toujours contents de voir de nouvelles têtes.

Ce mois-ci, d’ailleurs, je lance un défi à l’équipe de Vu en ville sur Superlocal:Lausanne (qui ont d’ailleurs aimablement relayé l’info pour deux Bloggy Fridays précédents): enverrez-vous ce mois un(e) délégué(e) — voire une délégation — à cette petite réunion autour du caquelon?

Pour les autres, les paris sont ouverts. Moi, je pense qu’ils répondront à l’invitation.

Comme je l’ai déjà fait en octobre, je me permets de microformatter cette rencontre (avec l’extension Firefox Tails, vous pourrez ainsi automatiquement l’ajouter à votre calendrier):


Bloggy Friday de décembre au Café de l’Evêché, Lausanne
6 octobre 20h00 jusqu’à tard

Rencontre mensuelle, le premier vendredi de chaque mois, des blogueurs romands ou d’ailleurs (on n’est pas sectaires!)

Inscriptions par commentaire sur le blog de Stephanie Booth (merci d’utiliser le billet annonçant l’événement, publié en général une semaine avant la rencontre).

En venant au Bloggy Friday, vous avez l’occasion de rencontrer d’autres blogueurs du coin fort sympathiques. Les nouvelles têtes sont toujours bienvenues.

Si vous êtes timides, soyez tout de même prévenus que vous courez le risque d’être photographié, blogué, — si vous ne voulez pas, il sera donc important de le faire savoir aux paparazzi présents!

This
hCalendar event brought to you by the
hCalendar Creator and modified slightly by CTTS.

Pendant que j’y suis, n’oubliez pas de garder un oeil sur le calendrier des blogueurs de Suisse Romande. Vous pouvez aussi vous y abonner dans gCal (ou même iCal et chose compatibles) pour ne plus jamais rater une de nos rencontres. Sympa, non? Vous pouvez aussi directement ajouter cette rencontre particulière du mois de décembre à votre calendrier.

Et là, pour être totalement-complètement à la page, j’ai même inscrit cette rencontre sur Upcoming.org. Je découvre aujourd’hui (merci Yoan et ça me semble très utile et super sympa. Faites-vous un compte, c’est pas exclu qu’à l’avenir j’utilise ça pour gérer la logistique.

PS: deux semaines avant, ça fait trop tôt?

Stamm Genilem sous les projos [fr]

[en] Spoke briefly at a networking event this evening. Almost froze up on stage (try cramming a general talk about blogs in business in 4 minutes, and then speaking with huge spotlights in your face which don't let you see the public at all). Didn't get a chance to say that if blogging is technically rather easy, mastering it as a media and a culture is more difficult. That's why blogging classes make sense, particularly if you're looking to use your blog "seriously" (business, politics) and can't afford to mess up too much as you learn.

Il y a un peu plus de deux mois, je découvrais ce qu’était un Stamm Genilem. Il faisait froid.

Aujourd’hui, je me suis retrouvée sous les projecteurs pour un brève présentation des blogs. Quatre misérables petites minutes! Si vous me connaissez un peu, vous savez que la concision n’est pas mon point fort. Moi qui ai l’habitude d’avoir tout l’espace que je désire à disposition sur mon blog, et de blablater durant une heure ou plus lorsque je parle en public…

Quelques réflexions un peu un vrac:

  • ne pas compter sur le bon fonctionnement de la technologie pour sa présentation
  • si on fait parler des gens qui ont un ordinateur à piloter (ou pire, une connexion internet!) pour accompagner leur présentation, prévoir un micro “sans les mains” (je le mets où, le micro, pendant que je pianote à l’ordi?)
  • beaucoup de personnes présentes dont l’activité tourne autour d’un site web ou de la fabrication de sites…
  • 4 minutes, c’est court
  • un spot, c’est éblouissant
  • quand on voit pas à qui on parle, c’est flippant
  • j’ai passé très près du “blanc du bac” (= crise de panique muette accompagnée de paralysie) environ une minute après le début de la présenation, mais Dieu merci il paraît que personne n’a rien vu
  • très sympa de voir tous ces gens que je connaissais déjà, et de discuter avec de nouvelles personnes
  • blogs et Stamm, il y a vraiment un point de rencontre: réseautage (dynamique très similaire à mon avis)
  • pour savoir ce qu’on dit de vous: tapez le nom de votre entreprise ou d’un événement dans Technorati, par exemple (qui parle de Stamm Genilem)
  • toujours en encore surprise de ce que beaucoup de choses concernant l’utilité des blogs et les dynamiques qu’ils permettent de créer aillent aussi peu de soi pour la majorité des gens; ceci n’est pas une critique à l’égard des gens en question, mais plutôt une critique que je m’adresse à moi-même: j’oublie sans cesse toujours, malgré tout, à quel point les blogs représentent un choc culturel.

Qu’est-ce que j’ai dit au sujet des blogs? En deux mots, que leur importance aujourd’hui est symptomatique de l’importance du tournant que prend (qu’a pris!) le web, pour devenir un média conversationnel. L’ère de la main-mise de certains sur l’information est révolue (médias, dirigeants, personnages publics). Le blog est un outil qui permet une publication techniquement facile et à peu de frais, et qui crée des relations entre auteur du blog et lecteurs (clients, public, partenaires…) C’est un outil de réseautage via internet, une porte qu’on peut ouvrir sur le web vivant d’aujourd’hui, et qui nous permet de faire entendre ce qu’on a offrir ou communiquer. Une image: du bouche-à-oreilles aux amphétamines.

Ce n’est pas exactement ce que j’ai dit, bien sûr, mais ça allait dans cette direction. J’ai aussi parlé du tailleur-blogueur londonien. Je n’ai pas parlé de la démo foirée de reconnaissance vocale de Vista, mais si j’avais eu un peu plus de temps…

Une chose que je n’ai pas dite du tout et que je regrette, c’est que même si on met en avant la facilité avec laquelle on peut publier quelque chose grâce à un blog (et le fait que n’importe qui peut aller sur WordPress.com et ouvrir son blog — si vous me lisez et que vous n’en avez pas, filez tout de suite en ouvrir un histoire d’essayer, et donnez-nous l’adresse en commentaire), bloguer ne va pas de soi. C’est un nouveau média à appréhender, et qui l’est d’autant plus difficilement que nous en avons une expérience passive très limitée. C’est une culture à apprendre, et dans laquelle on ne s’immerge souvent pas sans choc culturel.

Tout le monde doit apprendre à bloguer. Allez regarder les premiers billets que j’écrivais quand j’ai ouvert ce blog, pour rire. Si on fait un blog pour son propore plaisir, alors on peut sans autre apprendre sur le tas. Les erreurs sont de peu de conséquence. Si le blog ne décolle pas, on se découragera peut-être, mais ça n’aura pas d’impact grave (quoique, psychologiquement, suivant la situation et nos motivations…). Par contre, si c’est son entreprise qui est en jeu, ou bien sa carrière politique, il est normal de se sentir un peu frileux.

Donc, page de pub: primo, il y a le cours du Centre Patronal sur les blogs. Inscrivez-vous.. Rectification: le cours sur “comment faire un site web facilement et sans prise de tête, en profitant de surfer sur la Vague 2.0 le Web 2.0 pour augmenter sa visibilité en tirant parti de la puissance de réseau d’internet” (c’est bon, vous pouvez respirer). Oui je sais, je la ramène souvent avec ce cours (vous pouvez donc en déduire qu’il reste des places). Si vous avez des idées plus originales pour le faire connaître, je suis preneuse.

Deuxio, c’est pour ça qu’on loue les services des gens qui s’y connaissent (bibi entre autres) quand on se lance dans l’aventure, bêtement. N’hésitez pas à prendre contact, et on verra si je peux vous aider ou vous aiguiller vers quelqu’un qui peut.

Voilà, fini la pub. Vous pouvez aller vous coucher. (Et moi aussi, accessoirement.)

Jeudi: Stamm Genilem sur le fameux web 2.0 à Lausanne [fr]

[en] A local networking meetup for entrepreneurs. Topic: web2.0 (blogs and podcasts and stuff). I'll be (briefly) talking. It's on Thursday evening. It's in Lausanne. It's free.

Quand j’ai sondé un peu autour de moi pour savoir comment mieux nommer notre fameux cours sur les blogs en entreprise, on m’avait dit qu’il fallait parler de réseaux et de “web2.0” pour attirer l’oeil. (Oui oui je vous casse les oreilles avec ce cours. J’arrêterai quand il sera plein. Inscrivez-vous, 28 novembre et 5 décembre.)

Eh bien, voici donc un Stamm Genilem sur le web2.0, où l’on parlera de blogs et de podcasts, surtout.

Stamm Genilem web2.0

Euh… un Stamm Genilem? En très bref: Genilem est un organisme de soutien aux créateurs d’entreprises. Ils organisent régulièrement des Stamms, où l’on vient écouter une assez brève présentation sur un sujet (ici, notre fameux web2.0), et surtout rencontrer des gens. Vive le networking! Pour le faciliter, chacun a l’occasion de se présenter en une quinzaine de secondes brièvement. On a donc une vague idée de qui on côtoie avant de se retrouver autour de l’apéro. C’est très sympa, venez donc nombreux! C’est ouvert à tous et gratuit, il suffit de s’inscrire auprès de cathy at genilem point ch ou au 022 817 37 77.

Ah oui. J’aurai un petit moment lors de ce Stamm pour vous parler de blogs, et de leur intérêt/importance pour les créateurs d’entreprises. (C’est marqué sur l’affiche, je crois.)

A jeudi, donc?

Et tout ça, c’est la faute à Thierry et Ramon. 😉