Introducing Fresh Lime Soda with Episode 3 of the Suw+Steph Podcast [en]

[fr] Notre podcast anglophone (à Suw Charman et moi-même) a maintenant son propre nom de domaine (histoire de fêter son baptême et l'épisode 3): Fresh Lime Soda.

As [twittered yesterday](http://twitter.com/stephtara/statuses/10631221), [Suw](http://chocnvodka.blogware.com/) and I are very proud to announce the christening of our previously unnamed podcast: [Fresh Lime Soda](http://freshlimesoda.net). As you can see, it has a domain and blog of its own (hosted by [WordPress.com](http://wordpress.com)), on which you can read the shownotes and of course listen to (or download) the podcast itself:

– [episode 1: Cities, geeks, security and risk](http://freshlimesoda.net/2007/01/19/fresh-lime-soda-episode-1-cities-geeks-security-and-risk/)
– [episode 2: Conferences, note taking, Wedding 2.0 and new tools](http://freshlimesoda.net/2007/02/15/fresh-lime-soda-episode-2-conferences-note-taking-wedding-20-and-new-tools/)
– and — yay! — the new [episode 3: Fresh lime soda, Twitter, bad marketing, you can’t beat being there](http://freshlimesoda.net/2007/03/21/fresh-lime-soda-episode-3-fresh-lime-soda-twitter-bad-marketing-you-cant-beat-being-there/).

You’ll certainly want to [subscribe using the RSS/atom (FeedBurner) feed](http://feeds.feedburner.com/FLS), possibly [subscribe in iTunes directly](itpc://feeds.feedburner.com/FLS) so that you never miss an episode!

Similar Posts:

The Podcast With No Name (Steph+Suw), Episode 2 [en]

[fr] Nouvel épisode du podcast conversationnel que je fais avec mon amie Suw Charman.

Long, long overdue, here is Steph and [Suw](http://chocnvodka.blogware.com/blog/)’s Podcast With No Name, episode 2, February 15th, 2007. Some rough shownotes, with some links. Hope you enjoy it, and let us know what you think. We’re down to 35 minutes! *Show notes might suffer updates…*

* conferences: [LIFT’07](http://www.liftconference.com/blog/) and [Freedom of Expression](http://www.freedomofexpression.org.uk/workshops/47)
* not everybody has the internet (God, I need to stop laughing so loud when we’re recording)
* mobile phones in other cultures (e.g. Nigeria)
* “technology overload” at LIFT’07 [turned into “internet addiction”](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/09/technological-overload-panel/) (interesting [Stefana Broadbent](http://www.liftconference.com/2006/doku.php/people:speakers:stefana_broadbent)
* note-taking on a computer: expected in some contexts, but feels really out-of-place in others (cultural issue)
* do we end up publishing our handwritten notes? trade-offs: handwritten and rewriting vs. direct blogging ([Steph’s crappy workshop notes](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/07/martin-roell-getting-started-in-consulting-lift07/))
* scanning vs. [photographing written material](http://flickr.com/photos/bunny/94971868/), document management and shredding
* GTD status update ([inbox zero](http://www.43folders.com/izero/)…)
* [FOWA](http://www.futureofwebapps.com/) coming up and other fun London stuff
* Wedding 2.0 will be blogged on [CnV](http://chocnvodka.blogware.com/blog/), but will there be a webcast?
* technology as a way to stretch our [Dunbar number](http://en.wikipedia.org/wiki/Dunbar’s_number), wedding 2.0 with IRC backchannel and crackberries galore
* the [Wedding Industrial Complex](http://trailkev.wordpress.com/2007/02/10/the-wedding-industrial-complex/), trying to find an affordable venue in Dorset
* IRC or SL would be cheaper, but is SL a registered venue?
* physical words for “virtual” places
* gap between us heavy users, and people who get a few e-mails a day, book holidays online and that’s it
* exploring how new tools could help us — most people aren’t curious about new stuff
* winning over new users: finding holes in people’s processes
* [Facebook](http://facebook.com) is really cool, very usable, and for keeping in touch with people you know (has smart walls and smart feeds)
* who’s on Facebook? on the non-desire to join new social networks…
* [LinkedIn](http://www.linkedin.com/) for business
* Facebook as a mashup to keep up with what your friends are upto — but isn’t that what blogs are for?
* outlet overload, tools need to talk to each other ([holes in buckets](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/13/please-make-holes-in-my-buckets/)), profile multiplication, Facebook share bookmarklet to “push” stuff
* clumsy wrap-up and episode three when we manage!

Did you miss [episode 1](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/23/stephsuw-podcast-first/)?

**Note:** PodPress seems to have collapsed, so here is a [direct link to the 14Mb mp3 file](http://climbtothestars.org/files/20070215-steph-suw-2.mp3) just in case.

Similar Posts:

Steph+Suw Podcast: First! [en]

[fr] Suw et moi avons enfin enregistré le fameux podcast-conversation dont nous parlons depuis notre première rencontre, en mai 2004. C'est en anglais et c'est assez long, mais on s'en est pas trop mal sorties pour une première!

Each time [Suw](http://chocnvodka.blogware.com/blog/) and I meet, we talk about recording a podcast together. [We met for the first time in June 2004](http://climbtothestars.org/archives/2004/06/08/uk-trip-report/), and if I believe the [Podcasting and Beercasting Thoughts](http://climbtothestars.org/archives/2005/03/23/podcasting-and-beercasting-thoughts/) I wrote a little less than a year later, that was indeed when we first started talking about using audio to record conversations.

I’m definitely sure that we talked about it at [BlogTalk 2](http://climbtothestars.org/archives/2004/07/07/blogtalk-20-compte-rendu/). I don’t think Skype was in the air then, but we talked about hooking up our phones to some audio recording device, and left it at that. At that time, people were getting excited about “audioblogging” (did we already talk about “podcasting” back then? It seems a long, long time ago) and we agreed that were audio really became interesting was in rendering conversations. (See the [Podcasting and Beercasting Thoughts](http://climbtothestars.org/archives/2005/03/23/podcasting-and-beercasting-thoughts/) post for more about that.)

Anyway, now we have [Skype](http://www.skype.com/), and [Call Recorder](http://www.ecamm.com/mac/callrecorder/) (which reminds me, I need to write up a post about the ethics of recording audio conversations), and we finally got round to doing it. It’s a bit long-ish (40 minutes — not surprising if you know us!) and has been slightly edited in that respect, but honestly, it’s not too bad for a start.

Here is roughly what we talked about.

– [San Francisco](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/12/im-really-liking-san-francisco/), web geek paradise
– City sizes (see this [London-SF superimposition map](http://flickr.com/photos/dotben/362322811/))
– Segways
– The cat/geek Venn diagram ([Twitter error message](http://flickr.com/photos/factoryjoe/355210755/))
– I really want a Wii
– IRC screen names
– The difficulties of pronouncing S-u-w
– When geeks name children: A unique identifier or anonymity?
– Stalkers and geoinformation
– Perceptions of security
– Giving out your phone number and address, and personal boundaries
– Airport security ([background…](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/15/airport-security/))
– Risk and expectations of risk
– Death, religion, and the medical industry
– Naming our podcast… something about blondes, apparently
– Clueless marketeering from the Fabric nightclub in London
– The repercussions of having a blog that people think is influential (even if
you don’t think it is)

Let us know what you liked and didn’t like! [View Suw’s post about this podcast.](http://chocnvodka.blogware.com/blog/_archives/2007/1/23/2675001.html)

Similar Posts:

"Learning Blogs": GWNG Meeting Presentation [en]

[fr] Présentation donnée vendredi passé au GWNG à UNAIDS.

Here are the slides I used as a backbone to my presentation of blogs as educational tools during the Global Net Manager Networking Group last Friday at UNAIDS. You can download them in three formats. As specified on the presentation, they are licensed [CC by-nc-nd](http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/).

– [20061215-gwng-learning-blogs.odp](/files/20061215-gwng-learning-blogs.odp) (OpenOffice Impress)
– [20061215-gwng-learning-blogs.pdf](/files/20061215-gwng-learning-blogs.pdf) (PDF)
– [20061215-gwng-learning-blogs.ppt](/files/20061215-gwng-learning-blogs.ppt) (Microsoft Powerpoint)

Similar Posts:

Surprise Meet-Up Last Night [en]

[fr] Une rencontre totalement imprévue avec un pote d'IRC qui était à Lausanne pour la semaine. Je l'ai appris par hasard la veille de son départ -- du coup, on est allés faire un tour en ville!

So, last night, before [the sad news hit me](http://climbtothestars.org/archives/2006/09/17/rob-levin-lilo-of-freenode-just-died/), I was just hanging out online while [digging through the bottom of my GTD inbox](http://steph.wordpress.com/2006/09/17/inbox-empty/) when I was drawn into #[swhack](http://swhack.com/) by a highlight. (If you don’t live on IRC, you probably don’t understand what I’m talking about — don’t fret.) Usually, highlights in #swhack mean the bots are getting chatty, but anyway, I peeked in. An irrelevant mention of Bugs Bunny (now you can guess what I highlight on) was all it was, but as the channel seemed alive for once, I stayed to exchange a few words with those who were there.

The conversation topic quickly drifted to Switzerland, and for some reason I didn’t quite grasp straight away, people were suddenly very interested in the fact that I was in Switzerland, and, more than that, in Lausanne.

A few lines later the penny dropped, and I realised that [crschmidt](http://crschmidt.livejournal.com/) was chatting with me through the free wifi provided by my hometown! He had been here all week for the [FOSS4G conference](http://www.foss4g2006.org/). He works for [MetaCarta](http://www.metacarta.com/), who were [sending him there](http://crschmidt.net/blog/archives/172/foss4g-reports/).

Half an hour and a park name confusion (my mistake) later, we were meeting up in Parc Montbenon. We went out for a drink, a stroll in the Roman ruins and a short photo session by the lake. We talked about History classes in Switzerland and the States, looked at satellite maps of Lausanne (blurry) and Geneva (I got to see the building the [coComment](http://cocomment.com) offices are in!), and all sorts of other things that add up to enjoyable conversation without having to be blog material.

Before I knew it we had chatted away until past 1am and my tiredness reminded me that I had planned to go to bed early. But nevermind! It was worth it, nice to be able to meet Chris before he left this morning. Hope you had a safe trip home!

Chris and Steph in Vidy
Proof of meet-up!

Similar Posts:

Femina: une promesse de blog [en]

Malgré [tout le mal que j’ai pu dire du site de Femina](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/19/revue-de-presse-pas-si-expresse/), il s’y trouve une page qui me paraît fort prometteuse: [nos potins](http://www.femina.ch/nosPotins.lasso).

A premier coup d’oeil, ça ressemble à  [un blog](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/25/blog-pour-les-nuls/ “Blog pour les nuls, ou quelques conseils pour se lancer”) — enfin, ça en a la mise en page. C’est joli, c’est aéré, on a envie de lire. Le ton est personnel, assez informel, authentique, comme celui du magazine, d’ailleurs.

Si on regarde de plus près, cependant, on remarque qu’il manque un certain nombre d’éléments pour que cette “promesse de blog” (dixit [Anne Do](http://annedominique.wordpress.com/ “C’est elle qui a trouvé l’expression.”)) puisse être véritablement un blog digne de ce nom. Ce n’est pas juste une question d’appellation (surtout pas, en fait!) mais de rôle que devrait pouvoir jouer une telle publication.

A quoi peut donc bien servir un “blog de la rédaction” pour une publication comme [Femina](http://www.femina.ch/ “Attention, page d’accueil Flash avec son.”)? Un blog, c’est bien pour un certain nombre de choses:

– communiquer de façon transparente, directe et immédiate avec le “public” (les clients, les lecteurs, les électeurs…);
– créer du dialogue, de la conversation avec le “public” et d’autres acteurs de la blogosphère (qui ne sont pas nécessairement des lecteurs du journal, par exemple) — ce qui renforce la “communauté”;
– indirectement (car c’est une conséquence du succès dans les deux points mentionnés ci-dessus), augmenter sa visibilité dans les moteurs de recherche, avec toutes les conséquences réjouissantes que cela peut comporter.

Pour qu’un blog puisse mener à  bien cette mission, il y a un certain nombre de pré-requis, techniques et éditoriaux:

– chaque billet doit avoir une adresse web stable et unique pour qu’on puisse y référer (le fameux “permalien”);
– idéalement, les visiteurs doivent pouvoir laisser des commentaires ou au moins indiquer qu’ils ont écrit une réaction sur leur propre blog au moyen d’un trackback;
– le billets doivent pouvoir être rattachés à  leur auteur (un être humain!), plutôt qu’être anonymes ou “collectifs” (on tombe alors dans la situation peu agréable où c’est l’institution ou l’entreprise qui parle);
– le balisage (HTML et CSS) doit être structural (et non présentationnel) afin d’accomoder les moteurs de recherche comme Google, mais aussi les outils plus spécifiquement axés “blogs” comme [Technorati](http://technorati.com “Un moteur de recherche spécial pour les blogs.”), [coComment](http://cocomment.com “Un service qui aide à  suivre les conversations dans lesquelles on prend part.”), [TailRank](http://tailrank.com/ “Un service qui fait monter à  la surface les billets populaires.”), ainsi que les divers annuaires répertoriant les blogs;
– le blog devrait également être disponible sous forme de fil RSS/atom afin qu’on puisse s’y abonner et le suivre sans devoir se rendre sur le site lui-même;
– être très ouvert par rapport au contenu du blog et des commentaires: éviter la censure ou les lourdeurs éditoriales MarCom ou RP;
– la rédaction et la tenue du blog prend du temps; il faut prévoir du temps à  y consacrer pour qu’il reste vivant.

Il y a sûrement d’autres choses, mais avec ça, c’est déjà  bien parti. Difficile? Non. Il suffit d’utiliser pour son blog un outil de blogging, plutôt que de s’amuser à  vouloir réinventer la roue. La plupart des outils de blogging ont derrière eux plusieurs années d’existence et des équipes de développeurs enthousiastes — il est un peu illusoire de penser qu’on peut faire mieux seul dans son coin, surtout si l’on ne baigne pas déjà  dans la blogosphère. Donc, si on ne désire pas une solution hébergée comme [WordPress.com](http://wordpress.com) ou [TypePad](http://typepad.fr/), on installe sur le serveur de son site [WordPress](http://wordpress.org), [DotClear](http://dotclear.net) ou encore [MovableType](http://www.sixapart.com/movabletype/) (liste non exhaustive, bien sûr). Comme ça, on est sûr d’avoir sous la main le kit du parfait petit blogueur.

Je reviens à  Femina. Voici ce qui manque à  mon avis cruellement à  la jolie promesse de blog pour qu’elle puisse déployer ses ailes et occuper la place qu’elle mérite dans la blogosphère romande:

– des permaliens
– la possibilité de laisser des commentaires et des trackbacks
– le nom de la personne qui a écrit le billet
– côté “derrière la scène”: fil RSS/atom, balisage correct, service de ping…

Ce qu’il y a déjà ?

– un ton de proximité, où l’on sent bien que ce sont des gens qui parlent
– une jolie mise en page
– la volonté de faire un blog 🙂

Alors, Femina — si tu relevais le défi?

Similar Posts:

Blog pour les nuls [en]

Un dénommé Petzi, lecteur de ce blog, a laissé ici [un commentaire](http://climbtothestars.org/writing/#comment-55367 “Filez vite lire le commentaire avant ma réponse!”) me demandant quelques conseils pour blogueur débutant. Je tente de répondre à sa demande ici. (Soit dit en passant, merci à mes lecteurs d’éviter à l’avenir squatter les commentaires de n’importe quelle page pour des communications générales — à la différence de [Robert Scoble](http://scobleizer.wordpress.com/ “Le blogueur officiel de Microsoft.”), je reçois une quantité tout à fait gérable d’e-mail, même si je tarde parfois un peu à y répondre…)

Tout d’abord, Petzi me demande si j’ai un livre à recommander. Personnellement, je n’ai pas lu beaucoup de livres sur les blogs, mais ce que j’ai lu de [Blog Story](http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2708131583 “Acheter sur Amazon, ou voir des infos.”) était tout à fait bien. C’est une bonne intro générale au “phénomène blogs”. Mais ce n’est pas exactement un livre de recettes.

Quel que soit le blog que l’on désire faire, je crois que mes conseils principaux vont se résumer à ceux-ci:

– parlez de quelque chose qui vous passionne
– si vous êtes dans les domaines politiques ou professionnels, évitez la langue de bois, la poudre aux yeux, le language marketing — bref, parlez comme un être humain et non pas comme une agence de comm’
– encouragez la discussion: lisez d’autres blogs, commentez, réagissez, interpellez vos lecteurs

Ensuite, un peu d’étiquette:

– soyez respectueux des autres blogueurs, que ce soit dans leurs écrits sur leurs blogs ou dans vos commentaires
– ne “cassez” pas la conversation en effaçant commentaires ou billets auxquels d’autres auraient pu réagir (trolls exceptés)
– évitez trop d’auto-promotion directe

Quelques infos techniques:

– commencez pas une plateforme de blogs hébergée, elles sont très bien maintenant: [Wordpress](http://wordpress.com/ “Ma préférence, même si c’est en anglais, rien n’empêche d’écrire en français.”), [Typepad](http://www.typepad.fr “Bien, mais payant.”), [Blogger](http://blogger.com/ “Traditionnel, fiable, mais pas de trackbacks!”), [HautEtFort](http://hautetfort.com/ “Pas mal, mais pas de trackbacks non plus.”)… Il y en a [des tas d’autres](http://dmoz.org/Computers/Internet/On_the_Web/Weblogs/Tools/Publishers/ “Outils hébergés ou à installer sur son serveur.”), mais franchement, faites un compte sur [Wordpress.com](http://wordpress.com “Mon choix.”) avant de perdre du temps en recherches, ça prend deux minutes et vous verrez si ça vous convient!
– [taguez](http://www.technorati.com/tags/ “Les tags chez technorati.”) vos billets et faites des liens (et des [trackbacks](http://climbtothestars.org/archives/2004/03/15/trackback-quest-ce-que-cest/ “Une explication en français.”) lorsque vous parlez d’un autre billet
– [ouvrez un compte coComment](http://www.cocomment.com/register “C’est par ici, ça prend une minute.”) pour pouvoir suivre à la trace les commentaires que vous laissez chez d’autres, [inscrivez-vous chez Technorati](http://technorati.com/signup/ “En anglais, mais bon…”) pour [clamer haut et fort que votre blog vous appartient](http://technorati.com/account/blogs/ “Si vous avez un compte Technorati, c’est par ici.”)

Et un mot de prudence:

– n’oubliez pas que **tout le monde** peut techniquement lire votre blog (sauf si vous lui mettez un mot de passe!) — n’y écrivez donc rien qui vous mettrait dans l’embarras si vos parents, amis, voisins ou employeurs tombaient un jour dessus!

Voilà , Petzi — j’espère avoir un peu répondu à ta question. Quant à te donner un exemple de blog suisse comme modèle… je suis un peu empruntée, parce que je ne comprends pas assez clairement ce que tu désires faire comme blog. Mais tu peux toujours aller fouiller sur [SwissBlogs](http://swissblogs.com “Plus trop frais, mais des projets en tête.”) ou [blog.ch](http://blog.ch/FR/ “Derniers blogs suisses francophones répertoriés mis à jour.”).

Happy blogging!

Mise à jour: Il y a de longues années, j’avais écrit [Conseils Premier Blog](http://spirolattic.net/ConseilsPremierBlog) sur [SpiroLattic](http://spirolattic.net). C’est un peu basique, mais c’est encore actuel…

Similar Posts:

CoComment enfin public [fr]

[en] Now that the cat is out of the hat and that coComments has been scobleized, I have to say I'm really very happy to have been a small part of it by putting Nicolas and Laurent in touch. You're going to love this service! All the French here is the story of coComment in the very early beginning, before the beginning of things...

C’était le 14 septembre dernier. Je recevais un e-mail de la part d’un de mes lecteurs, [Nicolas Dengler](http://www.cocomment.com/comments/nicolasD). Il m’écrivait parce qu’il n’arrivait pas à  accéder à  un article que je liais depuis mon site. En passant, il me faisait part de son désir de me rencontrer pour blablater d’un projet ou deux qu’il mijotait et au sujet desquels il désirait avoir mon avis. A garder confidentiel, bien entendu.

Le samedi suivant, j’arrive avec près d’une demi-heure de retard à  notre rendez-vous au Café Luna (j’étais pas en avance pour commencer, puis j’ai attendu au faux bistrot, puis je n’arrivais pas à  le joindre sur son mobile) et on a bien failli ne pas se reconnaître. Si ma mémoire est bonne, Nicolas était quasi sorti du bistrot quand il est revenu, par acquis de conscience, voir si je n’étais pas celle avec qui il avait rendez-vous. Tout ça pour dire qu’on a passé à  un cheveu de se rater magistralement.

On a bu un thé, on a causé, de tout, de rien, de blogs, et des idées qu’avait Nicolas. Une en particulier me branchait bien: elle avait quelque chose à  voir avec étendre la logique du commentaire (de la conversation autour du contenu d’un site web) à  tout le web — pas seulement les blogs. Ça m’a rappelé une fonctionnalité qu’offrait à  un moment ICQ: on pouvait chatter avec les personnes qui étaient sur la même page web que nous, ou quelque chose comme ça. Bref, ce que me racontait Nicolas paraissait fort intéressant. Nous sommes restés en contact par e-mail (enfin surtout Nicolas, parce que je faisais une vilaine rechute de [TMS](/tms/ “Quand ça fait mal aux mains…”) et je n’étais pas très causante par clavier interposé).

Environ deux semaines plus tard, j’étais à  Genève et j’en profitais pour boire un thé (je suis une buveuse de thé) avec [Laurent](http://ballpark.ch/blog/). On a causé, de tout, de rien, de la vie, de ce qu’il faisait.

Un jour plus tard ou même pas, Nicolas me demande si je ne connaîtrais pas par hasard une boîte fournissant un certain service (un peu à  la Technorati mais plus ciblé) que recherche son employeur, qui est en train de commencer à  s’intéresser aux blogs. Laurent m’avait justement parlé de quelque chose comme ça, je le dis à  Nicolas, ils prennent contact. La suite vous sera mieux racontée par les acteurs principaux, parce qu’à  partir de là , ils se sont mis à  la tâche (on saute quelques épisodes, je vous en fais grâce) pour donner vie à  [coComment](http://www.cocomment.com/).

J’ai fait une apparition à  une des premières sessions brainstorming (et honnêtement, je n’ai pas eu l’impression d’être d’une grande utilité!) et ça avait l’air prometteur. J’ai été propulsée bêta-testeuse dès la mise en service de la première version (toute secrète), mais malheureusement tout ça tombait assez mal pour moi et je n’ai pas été super active. Je peux vous assurer que je vais me rattraper!

J’avoue que c’est très excitant pour moi de voir ce qui est en train de se passer maintenant: le projet est à  présent en bêta fermé (donc un nombre limité d’utilisateurs sont en train de le tester), il fonctionne, [Robert Scoble en parle sur son blog et supplie Laurent de lui donner un code d’accès](http://scobleizer.wordpress.com/2006/02/04/track-your-comments-no-matter-where-you-make-them/), bref, ça va décoller à  fond, j’en suis certaine. Je suis super heureuse pour Nicolas et Laurent (il y a d’autres protagonistes mais je ne les connais pas) que le bébé reçoive un tel accueil. Ravie aussi d’en faire un peu partie, et très excitée de voir ce qui va se passer une fois la phase de test terminée.

Mais bon… C’est quoi, coComment? [Jérôme vous explique tout ça très bien.](http://www.ifeedyou.com/blog/cocomment-pour-suivre-tes-discussions-dans-la-blogosphere/1432/)

Précision: quand je dis “public”, c’est dans le sens qu’on peut maintenant en parler. Ce n’est bien entendu pas encore “public” dans le sens qu’il faut un code d’accès pour faire partie des testeurs. (Merci à  [Marc-Olivier](http://marc-o.net/) d’avoir relevé l’ambiguïté.) J’ai quelques invitations si vous vous sentez l’âme d’un bêta-testeur motivé!

Similar Posts: