The Podcast With No Name (Steph+Suw), Episode 2 [en]

[fr] Nouvel épisode du podcast conversationnel que je fais avec mon amie Suw Charman.

Long, long overdue, here is Steph and [Suw](http://chocnvodka.blogware.com/blog/)’s Podcast With No Name, episode 2, February 15th, 2007. Some rough shownotes, with some links. Hope you enjoy it, and let us know what you think. We’re down to 35 minutes! *Show notes might suffer updates…*

* conferences: [LIFT’07](http://www.liftconference.com/blog/) and [Freedom of Expression](http://www.freedomofexpression.org.uk/workshops/47)
* not everybody has the internet (God, I need to stop laughing so loud when we’re recording)
* mobile phones in other cultures (e.g. Nigeria)
* “technology overload” at LIFT’07 [turned into “internet addiction”](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/09/technological-overload-panel/) (interesting [Stefana Broadbent](http://www.liftconference.com/2006/doku.php/people:speakers:stefana_broadbent)
* note-taking on a computer: expected in some contexts, but feels really out-of-place in others (cultural issue)
* do we end up publishing our handwritten notes? trade-offs: handwritten and rewriting vs. direct blogging ([Steph’s crappy workshop notes](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/07/martin-roell-getting-started-in-consulting-lift07/))
* scanning vs. [photographing written material](http://flickr.com/photos/bunny/94971868/), document management and shredding
* GTD status update ([inbox zero](http://www.43folders.com/izero/)…)
* [FOWA](http://www.futureofwebapps.com/) coming up and other fun London stuff
* Wedding 2.0 will be blogged on [CnV](http://chocnvodka.blogware.com/blog/), but will there be a webcast?
* technology as a way to stretch our [Dunbar number](http://en.wikipedia.org/wiki/Dunbar’s_number), wedding 2.0 with IRC backchannel and crackberries galore
* the [Wedding Industrial Complex](http://trailkev.wordpress.com/2007/02/10/the-wedding-industrial-complex/), trying to find an affordable venue in Dorset
* IRC or SL would be cheaper, but is SL a registered venue?
* physical words for “virtual” places
* gap between us heavy users, and people who get a few e-mails a day, book holidays online and that’s it
* exploring how new tools could help us — most people aren’t curious about new stuff
* winning over new users: finding holes in people’s processes
* [Facebook](http://facebook.com) is really cool, very usable, and for keeping in touch with people you know (has smart walls and smart feeds)
* who’s on Facebook? on the non-desire to join new social networks…
* [LinkedIn](http://www.linkedin.com/) for business
* Facebook as a mashup to keep up with what your friends are upto — but isn’t that what blogs are for?
* outlet overload, tools need to talk to each other ([holes in buckets](http://climbtothestars.org/archives/2007/02/13/please-make-holes-in-my-buckets/)), profile multiplication, Facebook share bookmarklet to “push” stuff
* clumsy wrap-up and episode three when we manage!

Did you miss [episode 1](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/23/stephsuw-podcast-first/)?

**Note:** PodPress seems to have collapsed, so here is a [direct link to the 14Mb mp3 file](http://climbtothestars.org/files/20070215-steph-suw-2.mp3) just in case.

Similar Posts:

Back to Being a Low-Tech Audience [en]

[fr] Dans une conférence où beaucoup de blogueurs sont présents, on a besoin de pauses-blogging 😉 -- et peut-être aussi de présentations qui tiennent bien dans un billet? Suivent quelques suggestions pour les personnes qui font des conférences -- sachant que je ne fais certainement pas tout ce que je dis.

Running a bit late for [Emmanuelle](http://emmanuelle.net)’s talk on anonymity online, I decided to go in without my laptop, which was in the other room. Decision also fueled by [my earlier cogitations about my decreasing attention span](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/02/attention-span-and-partial-attention/).

Well, there we are: I was more attentive and took [notes on paper](http://flickr.com/photo_zoom.gne?id=94920455&size=o “On Flickr, large image file, be warned!”).

I was telling Robert that conferences like this lacked blogging breaks. The audience is in the real-time information business if you have lots of bloggers in the room, so if you don’t want them to spend half the talk time uploading photos, chatting, and writing up blog posts. So, how about give us blogging breaks, and plan post-sized talks? Wouldn’t that be neat?

For many people, the most interesting moments of a gathering like this is around and outside the talks. Try to change the balance a bit? I know there are organisational imperatives, but I’m sure a solution could be found.

Other than that, some ideas for speakers (and I’m aware I don’t do what I preach when I’m giving a talk):

– Give me an outline of the talk, paper would be best (I’ll get lost somewhere else by trying to find it online). If I tune out of your talk for a minute (and I’m bound to) I need a chance to tune back in. An outline will help with that.
– Be theatrical, keep me listening, or make me participate. Effective use of slides is good, but I don’t know how to do it so I won’t give you any advice on the topic.
– Don’t talk to fast, particularly when the audio in the venue isn’t too good. Articulate. (Yeah. Sorry.)

Update: I took hand-written notes of Robert’s talk too. Lesson learnt.

My Notes of Robert Scoble's Talk

Now let’s see if you can decypher my handwriting!

Similar Posts:

Attention Span and Partial Attention [en]

[fr] Est-ce que l'habitude du multitâches devant l'écran m'a fait perdre mes pouvoirs de concentration? J'ai du mal à  suivre les conférences, alors qu'avec dix ans d'uni, on pourrait considérer que j'ai de l'entraînement...

I spent ten years at university. During those years, I attended lectures on a variety of subject, sometimes from 7am to 8pm, taking notes and understanding most of what was said.

What’s wrong with me now? I can’t seem to follow most of the talks given here. I remember having the same problem at [BlogTalk 2.0](http://blogtalk.net/) a couple of years back. Is it the partial attention thing, because of course, I can’t follow what is being said when I’m typing up a post or chatting in a backchannel. Or uploading photos.

Should I put the computer away and take notes by hand? My writing sucks now, and RSI clearly will prevent me from taking notes during two whole days.

Is it worse that that? Have years of multitasking in front of a screen impaired my ability to concentrate and focus on a single thing? Have I lost the power or the will to concentrate? That, I have to admit, is a scary idea.

On the other hand, maybe it’s just poor audio output in the room (thanks, [Jérôme](http://www.ifeedyou.com/blog/), for making me feel less alone about this) coupled to my usual not-so-good audio input, plus, in some cases, the fact I’m not used to following English spoken by non-native speakers (particularly francophones, because I usually speak French with them)? And the fact that I’m tired?

Oh well. It’s probably a mixture of everything. I wonder if I shouldn’t have posted this on the [Cheese Sandwich Blog](http://steph.wordpress.com) — but it’s a little late for that.

Similar Posts:

Document sur les blogs à  l'attention des ados [fr]

[en] A French brochure on blogs for teenagers. I'm pretty pleased to see that they say the same things I've been saying in my conferences for nearly a year now.

Via [Pointblog](http://www.pointblog.com/past/2005/12/20/blognotes_un_guide_du_blog_pour_ados.htm), un [document tout à  fait bien fait (PDF) sur les blogs](http://www.communication.crdp.ac-versailles.fr/modules/mydownloads/visit.php?cid=5&lid=19), destiné aux ados.

Je m’avoue assez satisfaite de voir que le contenu de ce document coïncide avec ce que je raconte dans mes [conférences sur les blogs dans les écoles](http://stephanie-booth.com/offre/conferences/) (on va commencer à  savoir que je fait ça, je sais!)

Je profite de l’occasion pour rappeler l’existence de [Blog sur Internet (PDF)](http://wwwedu.ge.ch/sem/doc/semblog.pdf), un document similaire de deux pages publié par le [Service Ecoles-Médias](http://wwwedu.ge.ch/sem/) du Canton de Genève.

A quand un document comme celui-là , mais publié par le [DFJ](http://www.dfj.vd.ch/) à  l’attention des écoliers vaudois?

Similar Posts:

Blogs, émeutes, radio (RSR1) ce matin [fr]

Plutôt des skyblogueurs inconscients qu’un noyau dur d’organisation des émeutes. Interviewée par la RSR1.

[en] I gave a phone interview for the RSR1 yesterday evening, about the skybloggers arrested in the context of the Paris riots. Without much direct information on the affair, my point would be that even if blogs are useful for organising communities, this is probably just another occurrence of teenagers being unaware of how public their blog is (something I've had a chance to note again and again when I give conferences for teenagers on the risks related to blogs).

Interviewée hier soir par téléphone, mon intervention a passé [à  la radio](http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=100 “RSR1.”) ce matin à  6h30 (je ne sais pas si elle sera rediffusée).

Mise à  jour 12h20: [interview disponible en ligne](http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=500&sid=6221958&cKey=1131446901000) (page HTML avec lien vers enregistrement RealPlayer).

Prise un petit peu à  froid (la journaliste m’a appris l’arrestation des [trois skyblogueurs](http://fr.news.yahoo.com/07112005/290/trois-arrestations-pour-incitation-a-l-emeute-sur-blog.html “Annonce de l’arrestation de trois ados.”)), nous avons bavardé un bon moment avant d’enregistrer une petite interview. Je n’ai pas entendu le montage, donc je ne sais pas ce que ça donne, maisJe n’ai pas dit trop d’idioties, mais quand même, voici quelques précisions après avoir fait mes devoirs (comprendre “quelques lectures sur internet”), mangé ma pizza, et dormi.

Est-ce que les blogs sont la “centrale d’organisation” des émeutes? Je ne pense pas. Le blog est un outil puissant pour mettre en place des communautés, communiquer, s’organiser, mais son gros (dés)avantage est qu’il est sur la place publique (pas le choix chez [skyblog](http://skyblog.com/)). Pas si futé pour mettre sur pied des activités illégales.

Par contre, ce que je sais [d’expérience](http://stephanie-booth.com/offre/conferences/ “Source de mon expérience: mes conférences.”), c’est que même si les jeunes connaissent la leçon (“ce qui est sur internet est accessible à  tous”), ils ne prennent pas la mesure de ce que cela signifie concrètement pour leurs blogs.

Quand, lors d’une conférence, j’énumère les personnes qui sont englobées dans “tout le monde” (les parents, les copains, les grands-parents, les profs, le directeur, la police…), je suis inévitablement témoin de quelques yeux ronds, quelques regards échangés, et une petite vague d’inquiétude qui traverse certains jeunes. Ils n’y avaient simplement pas pensé! Pas réalisé que leur modeste skyblog, visité au quotidien par une dizaine de copains, était aussi accessible par ces personnes.

En ce qui concerne les skyblogueurs arrêtés, je ne m’avancerai pas trop [vu les maigres informations à  disposition](http://www.pointblog.com/past/2005/11/07/blogs_et_meutes_hors_sujet_.htm “Un article intéressant à  lire chez Pointblog.”), mais je pense qu’il s’agit plutôt d’un simple cas “d’inconscience”, où l’on retrouve sur les blogs ce qui se dit généralement en privé, parce que les auteurs n’ont pas réalisé que mettre quelque chose sur un blog, c’est l’équivalent de le placarder partout en ville.

Liens en rapport, en vrac:

– [Article Pointblog](http://www.pointblog.com/past/2005/11/07/blogs_et_meutes_hors_sujet_.htm)
– [Skyblog d’infos sur les émeutes](http://cites2france.skyblog.com/)
– [Annonce de l’arrestation des trois skyblogueurs (Yahoo/Reuters)](http://fr.news.yahoo.com/07112005/290/trois-arrestations-pour-incitation-a-l-emeute-sur-blog.html)
– [Libération: les violences s’étendent en province](http://www.liberation.fr/page.php?Article=336601)
– [Commentaire sur un billet anglophone](http://www.inthebullpen.com/archives/2005/11/07/day-12-of-french-intifada-sees-upswing-in-insurgency/#comment-50101)
– [Cosmos Technorati de l’article Yahoo](http://www.technorati.com/search/fr.news.yahoo.com%2F07112005%2F290%2Ftrois-arrestations-pour-incitation-a-l-emeute-sur-blog.html)
– Technorati: [paris+riots](http://technorati.com/search/%22paris%20riots%22) et [paris+émeutes](http://technorati.com/search/paris+%C3%A9meutes)

Si vous trouvez le lien direct vers mon intervention sur le site de la RSR1, merci de le mettre dans les commentaires.

Mise à  jour 12h20: mal réveillée ce matin, j’ai oublié l’essentiel. Comme [le dit bien Cyril](http://www.pointblog.com/past/2005/11/07/blogs_et_meutes_hors_sujet_.htm), les téléphones portables sont certainement bien plus efficaces pour les blogs pour coordonner les actions des émeutiers (pensez [smart mobs](http://en.wikipedia.org/wiki/Smart_mobs)).

Similar Posts:

Interview (bis) [fr]

Encore une apparition dans la presse! J’en profite pour partager avec vous quelques réflexions au sujet du fonctionnement de la presse et de la nature de l’interview.

[en] Believe it or not, I'm in the papers again! Here are also some thoughts on the influence the internet (e-mail and blogs) has on the way journalists work, and on the "interview" format often used by the press.

Si vous n’avez pas encore acheté Le Matin Dimanche, il est encore temps. On y trouve une interview (oui je sais, les journalistes, ça devient un peu une habitude) de ma petite personne sur les blogs et les ados (ça devient aussi une habitude…). Mention spéciale au photographe qui souffrait assez violemment du rhume des foins.

Cette interview accompagne un article sur la problématique des sites web racistes, parmi lesquels on trouve également des blogs d’adolescents. On déplorera bien entendu qu’une fois encore, la presse s’intéresse au côté “sombre” ou “alarmant” des blogs. Je tiens tout de même à  mettre un bémol à  cette réaction, pour une fois.

En effet, il est normal que la presse parle de “ce qui ne va pas”. C’est ainsi qu’elle fonctionne, ce n’est pas propre à  la question des blogs. J’irai même plus loin, ce n’est pas propre à  la presse: on m’avait reproché de ne mettre en avant dans mes aventures indiennes que les aspects négatifs de mon expérience. En discutant avec une amie, j’avais compris que si mauvais moments font les meilleurs souvenirs, ceux que l’on raconte, c’est parce que les mésaventures se prêtent mieux à  être racontées, tout simplement. Si l’on ramène ceci à  la presse, ce qui est positif dans la vie et dans le monde, c’est le plus souvent ce qui est sans histoires — comment donc le raconter?

Donc, oui, encore un article “négatif” sur les blogs, mais c’est normal (bien qu’un peu regrettable) que la majorité des mentions du blog dans la presse concerne les domaines où il pose problème.

Pour en venir à  l’interview proprement dite, je remercie grandement le journaliste Ivan Radja de m’avoir donné l’occasion de la relire avant publication. Comme il me le disait au téléphone, internet à  rendu le travail des journalistes de plus en plus pénible, puisque tout un chacun veut maintenant pouvoir relire les articles où il est question de lui (moi la première!) et pinailler sur l’utilisation de tel ou tel terme. C’est vrai, c’est pas marrant. Mais d’un autre côté, cela oblige à  faire son travail proprement.

Comme je le dis de temps un temps, un effet qu’a la généralistation des blogs (et la démocratisation de l’expression qui va avec), c’est de pousser les différentes institutions maniant la parole publique à  plus de transparence — et la presse en fait partie. On ne peut pas écrire n’importe quoi sans que les gens impliqués aient l’occasion de réagir, et avec moins de limites que celles imposées par le traditionnel courrier des lecteurs.

Donc, oui, je conviens que “l’opération relecture” que permet facilement internet rajoute une étape au travail du journaliste, et que les “clients difficiles” doivent rendre la rédaction d’un article pénible. En même temps, c’est aussi une garantie pour la personne interviewée qu’elle se retrouvera dans les paroles qu’on lui attribue, et dans l’ensemble, il me semble que cela pousse à  une plus grande qualité d’article.

Comme j’ai tenté de l’expliquer à  mes élèves lors de notre travail en classe sur l’interview, celle-ci est très souvent la reconstruction d’une conversation. Sa forme donne l’impression d’un dialogue en questions-réponses, quand le plus souvent, il s’agit de la mise en scène d’une conversation plus libre. Il faut donc garder à  l’esprit, lorsque l’on lit une interview, qu’il ne s’agit pas d’une reproduction fidèle des paroles de la personne interviewée, mais d’un format pratique pour présenter un certain nombre d’informations. Certaines interviews par e-mail font exception — celle que j’ai accordée à  Tarik Essaadi, par exemple, reproduit fidèlement tout ce que je lui ai écrit. Cette “construction” de l’interview n’est pas un problème lorsqu’on en est conscient (elle est propre au genre), mais elle peut l’être si les lecteurs prennent au mot chaque parole reproduite dans l’interview.

Pour en venir, donc, à  l’interview qui nous intéresse maintenant: dans le fond, le journaliste a bien su reproduire ma position. Dans la forme, il y a bien entendu quelques imprécisions, ce qui est inévitable dans ce genre d’exercice. (Il faut garder à  l’esprit que nous avons parlé près de 30 minutes, et que la place consacrée à  l’interview sur la page est limitée! On n’échappe pas à  certains raccourcis.) En particulier pour quelqu’un comme moi qui aime expliquer sa position en long, en large, et en travers, qui craint un peu pathologiquement d’être mal interprétée ou que ses paroles soient plus radicales que les nuances de sa pensée, il y aurait des pages de commentaire à  écrire pour chaque ligne de n’importe quelle interview (bon, j’exagère un peu, quand même…) Je vais m’abstenir, parce que je pense que mes commentaires concerneraient des aspects de surface, et qu’ils n’ajouteraient pas grand-chose à  ce qui a été dit. Je demanderais simplement à  mes lecteurs d’avoir à  l’esprit ce que j’ai précisé plus haut, si ce que je dis dans l’interview les heurte!

Le mot de la fin, si tout ce que vous avez déjà  lu ne vous décourage pas, sera publicitaire (maintenant que tout le monde sait qu’il n’y a que l’argent qui m’intéresse, je peux me lâcher): je donne des conférences sur les weblogs, que ce soit pour des ados (intervention ou prévention dans des classes ou associations), des enseignants, des responsables, ou encore des parents. N’hésitez pas à  me contacter à  ce sujet!

Similar Posts:

Ados, blogs, école [fr]

Ados skyblogueurs qui oublient qu’internet est un média public… L’école s’en mêle lorsque les limites sont franchies!

[en] Article in French newspaper Libération about teens who are being excluded or suspended from school because they insulted classmates or teachers on their skyblogs. Seems the incident that led me to give three conferences in a local school is not isolated!

On dirait que j’ai vu juste. Article dans Libération: Ferme ton blog, d’abord!

Les ados considèrent leur skyblog comme les murs de leur chambre, ou une conversation entre potes dans la cour de récré. Eh non! L’école peut également intervenir lorsque certaines limites sont dépassées. J’ai d’ailleurs donné recemment trois conférences à  des classes d’ados suite à  un incident dans une école de la région Lausannoise.

Similar Posts: