Tomorrow Will LIFT You Up! [en]

[fr] Demain commence la conférence LIFT à Genève. Deux questions capitales: est-ce que la conférence sera retransmise en direct, et y a-t-il un backchannel officiel?

Yes, [the LIFT conference](http://liftconference.com) will be taking place in Geneva from tomorrow Wednesday until Friday. If you’re there and want to meet up, [drop me a line](http://www.liftconference.com/2007/people/participant/48) — and if you’re not there, you can [drool over the program](http://www.liftconference.com/2007/lift/program) and vow that you’ll be there next year.

[Kevin](http://epeus.blogspot.com/), who is taking that vow as we speak, asked me two important questions:

– will the talks be streamed? (this, by the way, is the [only situation streaming really makes sense](http://epeus.blogspot.com/2006/04/video-on-net-is-solved-problem-many.html))
– what is the backchannel? (just in case, we’ve joined #lift07 on [freenode](http://freenode.net/))

**Update:** I’ve just [announced the backchannel](http://www.liftconference.com/flow/?p=12) on the collaborative [LIFT Flow blog](http://www.liftconference.com/flow/).

Similar Posts:

Interview "LeWeb3" en ligne [fr]

[en] Interview (in French) I gave at the end of LeWeb3 last month in Paris.

Pour mes lecteurs francophones qui s’inquiéteraient (comme [Isa](http://isablog.wordpress.com/)) de la récente anglicisation dramatique de mon blog, je tiens à vous rassurer: je change de langue comme de chaussette, et des fois je porte la même paire pendant un peu trop longtemps. OK, mauvais exemple, mais vous voyez l’idée. En l’occurence, entre voyages en Angleterre et [aux Etats-Unis](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/12/im-really-liking-san-francisco/), ma vie a été très anglophone ces derniers temps.

Tiens, ce serait intéressant d’analyser (pas trop d’idée comment pour le moment) la répartition du français et de l’anglais dans mes billets au fil du temps.

Mais bon, pour le moment, je voulais simplement vous signaler la mise en ligne de [l’interview que j’ai donnée à Thierry Weber à la fin de la conférence LeWeb3](http://www.thierryweber.com/fr/2007/01/18/leweb3-itw-de-stephanie-booth/) à Paris le mois dernier.

J’ai des tas de choses à bloguer, et je vous promets que certaines en tous cas seront en français!

**Edit:** Oups, j’ai commencé par publier [me plaintes concernant les vidéos LeWeb3](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/20/videos-leweb3/) dans ce billet avant d’en faire un séparé. C’est mal! Désolée.

Similar Posts:

See All The Blogtalk Talks [en]

[fr] Allez voir les enregistrements des conférences données à Blogtalk. En ligne presque en temps réel.

Via [Suw](http://strange.corante.com/archives/2006/10/03/blogtalk_reloaded_all_the_videos.php), [Blogtalk talks are being put online almost in real-time](http://blogtalk.net/Main/Program). Go look. Good job, guys. Extra brownie points for you 🙂

No brownie points, though, for not giving a mike to people who asks questions form the public. You can understand a microphone-less person asking a question *at* you, but not *away* from you. Next time, maybe?

Similar Posts:

Give Us Time to Digest Talks [en]

[fr] Le format des conférences (particulièrement celles avec un public de blogueurs, donc producteurs actifs de contenu) doit changer. On nous fait écouter des choses intéressantes, il faut nous laisser le temps d'en faire quelque chose. Après deux présentations, j'ai de quoi bloguer ou discuter au moins une heure! En rajouter deux de plus par-dessus, même avec une pause d'une demi-heure, ne fait qu'accélérer la grillade de cervelle.

Talking with a couple of people during the SHiFT closing party, we agreed that the conference format has to change. If you’re putting a bunch of people in a room, particularly bloggy people who are used to producing content and thinking on keyboards, and you’re hopefully providing them with thought-provoking thoughts and speakers, you need to give them time to digest the talks.

After two talks, I’ve got enough stuff in my head to blog for an hour or talk for the same length of time with the people who were in the same room. After four talks in a row, even with a thirty-minute break in between, my brain is fried and I just stall.

That’s why I’m really excited to see how the [LIFT’07 concept](http://www.liftconference.com/blog/?p=106) works out. One day with lots of small talks (select those you want to see, skip the rest), and another day with keynotes and huge chunks of time around them.

Looking at [what awaits me tomorrow](http://blogtalk.net/Main/Program), I’m feeling a tad apprehensive…

Similar Posts:

Travel Plans [en]

[fr] Prochains voyages: Lisbonne puis Vienne à la fin du mois de septembre, et peut-être l'Inde cet hiver si j'ai les sous.

– (25)26-30th September: [Shift](http://wiki.shift.pt/) in Lisbon, Portugal
– 1st-3rd October: [BlogTalk](http://blogtalk.net/) in Vienna, Austria

I’ve more or less got the trip to Lisbon and the return from Vienna sorted out. I’m in trouble for getting from Lisbon to Vienna during the week-end without emptying my bank account. Anybody else doing this? Got ideas where I should look? (Trains, planes, coaches?)

I’m also tempted to go to India for two months over December-January (get back here in time for [Lift](http://lift07.org/) early February). The problem there is finances: I don’t know yet if I’ll be able to afford it. One idea would be to try and get some consulting work over there (Delhi, Pune, Bangalore…) — if the rates in the industry are worth it. Anybody know what opportunities a videshi bloggy consultant might find there?

Do speak up if we’re going to be in the same place at the same time!

Similar Posts:

Nuit du Journal Intime: réflexions [fr]

[en] I was part of a panel in Geneva last Saturday. It was about intimacy in the age of blogs and the internet. Interesting experience, very different from the geek/tech events I'm used to. Some thoughts about the evening.

Nuit du Journal Intime 30

Je reviens (pas trop à  chaud) sur [la soirée de samedi à  Genève](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/11/ce-soir-a-geneve-nuit-du-journal-intime/). Dans l’ensemble, ce fut une bonne soirée, malgré mon rhume bien installé. Quelques réflexions en vrac. J’ai pris quelques photos que [je suis en train de mettre en ligne](http://flickr.com/photos/bunny/sets/72057594064337767/).

**Accueil**

Je suis de plus en plus sensible à  la qualité de l’accueil lorsque je me rends quelque part pour une conférence ou un interview. Est-ce que quelqu’un est là  pour m’accueillir, déjà ? Dois-je payer mon café? Ce sont des petites choses qui ne sont jamais spécifiées dans le “contrat”, mais qui comptent. Quand je me déplace pour parler dans une école, on me paie, certes, mais je suis quand même une “invitée”.

Par exemple, j’ai récemment commencé à  insister pour qu’une personne soit présente quelques minutes avant le début de mon intervention pour régler les problèmes techniques s’il y en a. J’ai déjà  à  porter le poids de la prestation publique (si on peut appeler ça ainsi) sans avoir à  courir à  droite et à  gauche juste avant de parler parce que telle ou telle chose ne fonctionne pas.

Lorsque je me déplace pour un interview, je suis sensible aussi à  ce genre d’attention. Est-ce qu’on me fait poireauter dans la cafétéria durant près d’une demi-heure, Nuit du Journal Intime 3comme cela m’est arrivé récemment? Est-ce qu’on s’occupe de mes frais de transport? Comme je l’ai dit ici il y a quelque temps, j’ai [passé le stade où je suis heureuse de donner du temps et de l’argent simplement pour figurer dans la presse](http://climbtothestars.org/archives/2006/01/16/etre-madame-blogs/).

Assez de grogne: l’accueil à  la Nuit du Journal Intime était très bon. Petit salon pour les débattaires, choses à  grignoter, boissons, petit cadeau joli (un carnet d’écriture et une boîte de thé), souper offert après le débat. Foie gras, s’il vous plaît. Très bon de surcroît. J’ai un peu poireauté dans le hall, mais par ma faute: j’ai marmonné un peu trop timidement au réceptionniste que j’avais rendez-vous à  18h30, sans annoncer clairement que je venais pour participer au débat. Ça m’apprendra, pour la prochaine fois.

**Intimité**

Nuit du Journal Intime 34

Qu’est-ce que l’intimité? Qu’est-ce qui est intime, pour moi? Pour ouvrir le débat, on nous a demandé à  chacun d’expliciter un peu notre rapport à  l’intimité. Quelles sont les choses qui font partie de notre sphère intime? J’ai de la peine à  répondre. De prime abord, je dirais “ce que je ne publie pas dans mon blog,” car pour moi, l’intime s’oppose au public. Mais ce n’est pas aussi simple que ça. On peut étaler son intimité en public — cela reste l’intimité. Ou non?

Nuit du Journal Intime 10

Disons plutôt que pour moi, ce qui est intime est ce que je ne partage pas facilement. Ce que je ne livre qu’à  des personnes choisies, et pas au monde. Ou encore, c’est ce qui m’expose quand je le partage. Dans ce sens là , on peut trouver dans ce blog quelques (rares) passages qui abordent des sujets intimes.

Je pense qu’il y a une distinction importante à  faire entre “l’intimité personnelle” (ce que *je* considère intime) et “l’intimité sociale” (ce que le société considère comme faisant partie de la sphère intime). Catherine Millet, auteur de La vie sexuelle de Catherine M., disait lors du débat que pour elle, l’intimité se situait plutôt au niveau émotionnel que corporel/sexuel. Voici à  mon avis un exemple de cas où son intimité personnelle ne coïncide pas avec l’intimité sociale.

**Ambiance**

Ambiance très sérieuse, pour moi qui sortait directement de [LIFT’06](http://lift06.org). Les événements geeks et le milieu des blogs en général sont très relax. On se tutoie, on ne se prend pas (trop) au sérieux, on se plante et on recommence. Me retrouver sur scène, avec des personnes que je connais à  peine et que je vousoie (c’est bête, mais pour moi ça fait vraiment une différence), qui ont clairement plus l’habitude que moi de ce genre d’exercice, éblouie par les projecteurs… J’avoue que je me sentais relativement peu à  ma place.

Ça s’est bien passé, pourtant. J’ai “fait ma blogueuse”, j’ai dit un peu mes doutes, ce que je ne savais pas, et aussi un peu ce que je savais. J’en prends conscience en écrivant: il y avait beaucoup plus de mise en scène ce soir-là  que ce dont j’ai l’habitude. C’est ça: la mise en scène. C’est étrange pour moi.

Nuit du Journal Intime 25

J’ai trouvé le débat un peu difficile à  suivre par moments. Je ne voyais pas tellement, en fait, où était le débat. C’était intéressant d’écouter ce que les autres invités avaient à  dire, mais des fois j’avais l’impression que l’on ne s’entendait pas vraiment.

Hors de la grande salle de spectacles, de retour dans le lounge avec bougies, velours rouge et petites tables pour les lectures de journaux intimes et le repas, c’était très joli et chaleureux.

Nuit du Journal Intime 18

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’interview-radio avec la DRS, après le débat, de retour dans le petit salon. La journaliste nous a demandé de revenir sur le débat, sur ce qu’on y avait appris, ce qu’on en avait gardé. Puis on a commencé à  discuter. On a abordé des choses qui n’étaient pas intervenues dans le débat. Pour moi, c’était plus riche, finalement, que la forme un peu dirigée du débat. Ce n’est pas étonnant que ma préférence aille dans ce sens: les blogs, les podcasts, internet… c’est le lieu de la conversation, sans forme prédéfinie. C’est dans ce milieu-là  que je me sens à  l’aise.

**Droits d’auteur**

Après l’interview, j’ai demandé à  la journaliste s’il était possible d’avoir une copie de ce qu’elle avait enregistré, entre autres parce que j’y avais mis en mots des choses que j’avais envie de pouvoir garder et utiliser. (En passant, ça m’a fait très bizarre, durant le débat, de penser que nous n’étions pas enregistrés. J’ai trop l’habitude, avec le web, de laisser des traces derrière moi.)

Nous avons ensuite parlé de droits d’auteur, parce que j’exprimais mon désir de rendre disponible certaines choses sur le web. J’ai lu récemment (je ne sais plus sur quel blog, honte à  moi) qu’un blogueur avait reçu l’interdiction de la part d’une journaliste de publier l’interview par e-mail qu’il lui avait accordé. Le blogueur en question disait quelque chose comme ceci: de quel droit peut-on m’interdire de mettre à  disposition mes propres mots? De même, la DRS peut-elle prétendre détenir des droits sur ce que j’ai dit durant cet interview, parce qu’elle a fourni le matériel d’enregistrement? Et si j’avais enregistré en parallèle avec mon matériel? J’ai mentionné l’épisode du [vidéocast de Robert Scoble](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/04/wild-videocast-of-robert-scoble-interview/#comment-54442), où j’ai fait précisément ça, avec l’accord des intervenants.

En fait, a précisé la journaliste, ce n’est que sur ses mots à  elle que la DRS détient des droits d’auteur. Cela fait, sens, car lorsqu’elle nous interviewe, elle représente la radio pour laquelle elle travaille. Quand j’aurai reçu le CD, je ferai donc un montage avec mes propres mots et le mettrai en ligne.

La journaliste connaissait EFF, Creative Commons, etc… j’en suis baba!

Et vous? Etiez-vous à  cette soirée? Qu’en avez-vous pensé?

Similar Posts:

Ce soir à Genève: Nuit du Journal Intime [fr]

[en] I'll be in Geneva tonight to talk about intimacy in the era of blogs and the internet. I'll be sharing a panel with a bunch of pretty famous people, so I'm a little intimidated.

Je serai à  Genève ce soir pour participer au débat intitulé “Du journal intime au blog, que reste-t-il de l’intimité?”, dans le cadre de la [Nuit du Journal Intime](http://www.comedie.ch/saison/detail.asp?cat=25&saison=5&id=525). Je vais me retrouver entre Catherine Millet (La vie sexuelle de Catherine M.), Willy Pasini, et Catherine Bogaert. Un peu intimidée de me retrouver en si jolie compagnie!

J’en profite pour faire une petite mise au point concernant le fameux titre de “[meilleur blog suisse 2003](http://www.journaldunet.com/0304/030409blogsdor.shtml)”. Je croyais l’avoir déjà  fait, mais impossible de mettre la main dessus, il me semble que le moteur de recherche de mon site est un peu boiteux. (Oui, y’a du boulot.)

Bref, en 2003, une petite équipe de blogueurs francophones décide de lancer les Blogs d’Or. J’en connaissais la plupart de réputation, et je fréquentais à  l’époque des gens qui les connaissaient. Suite à  une remarque de [Delphine Dispa](http://oeildemouche.net “Billet impossible à  retrouver, mais voici son blog.”), une catégorie “meilleur blog suisse” avait été rajoutée. Les blogueurs avaient ensuite proposé des candidats au titre de “meilleur blog xy”, puis avaient voté, parmi les blogs retenus, pour ceux qu’ils préféraient.

Comme il n’y avait pas beaucoup de blogs suisses, et qu’en plus j’étais souvent la seule suissesse que les personnes votant lors de ce “concours” connaissaient… il faut relativiser quelque peu ce titre. Ce n’est pas comme si on avait rassemblé tous les blogs suisses, et que des blogs suisses, pour en sélectionner la crème de la crème — comme cela sera d’ailleurs fait d’ici le 5 mai 2006 pour les [Swiss Blog Awards](http://swissblogawards.ch/).

Disclaimer: on m’a demandé si j’étais intéressée à  collaborer à  l’organisation des Swiss Blog Awards. J’ai malheureusement dû refuser, faute de temps gratiné d’une jolie [collision d’agenda](http://www.gironcoteouest2006.ch/Pages/programme/programme.html “Café-Café, dont je fais partie, chante à  Chéserex cette date-là .”).

Similar Posts:

Wild Videocast of Robert Scoble Interview [en]

[fr] Une interview (partielle) de Robert Scoble par Marc-Olivier et David de IC Agency, filmée de façon un peu sauvage. Quand on dit que les blogs sont la télé-réalité du web...

I was having a post-LIFT chat with Marc-Olivier in the lounge yesterday when [David](http://davsad.blogspot.com/) came up, stole him from me and started talking about getting Robert to do a podcast with them for a blog they were going to open. I offered to introduce them to him.

I was going to take a couple of [photographs](http://flickr.com/photos/bunny) but as they started, I decided for video instead. Think of it as a “making of” videocast of their podcast. (I say “wild” not because [Robert went wild on the video](http://scobleizer.wordpress.com/2006/02/04/going-skiing-today/ “Check out some comments about people photographing you when you’re partying!”) but because it wasn’t planned, staged, or whatever. Vidéocasting sauvage would be how I’d put it in French.

5-minute videocast with Robert (partial)

Robert Scoble podcast (5 mins) by Steph

My initial intention was to upload it straight away. I like the immediateness you can get with the web. (If moblogging wasn’t so bloody expensive I’d be moblogging away…) David actually asked me to hold off publishing the video and cut out some bits of it or put their audio on it, because they wanted to edit some of the audio (English mistakes in the questions, but IMHO, who cares?) I said I preferred to publish what I had recorded “as is”, mistakes, goofs, and all — it was OK with Robert.

I’m a bit embarrassed by the situation, to be honest. My video is on [DailyMotion](http://www.dailymotion.com/Steph/) under a CC-by-sa-nc license, so they can put their audio on top if they like, whatever. I don’t really like having to refrain from publishing something, but on the other hand I am very much aware that if you appear on a video or a photograph, you have a right to control publication of it. I think what bothered me was the argument of “exclusivity”. My videocast is only about a third of the interview, anyway.

What would you have done? Should I have refrained from posting this until they had their version up?

I will of course be posting the link to their version(s) here as soon as I get it.

Similar Posts:

Back to Being a Low-Tech Audience [en]

[fr] Dans une conférence où beaucoup de blogueurs sont présents, on a besoin de pauses-blogging 😉 -- et peut-être aussi de présentations qui tiennent bien dans un billet? Suivent quelques suggestions pour les personnes qui font des conférences -- sachant que je ne fais certainement pas tout ce que je dis.

Running a bit late for [Emmanuelle](http://emmanuelle.net)’s talk on anonymity online, I decided to go in without my laptop, which was in the other room. Decision also fueled by [my earlier cogitations about my decreasing attention span](http://climbtothestars.org/archives/2006/02/02/attention-span-and-partial-attention/).

Well, there we are: I was more attentive and took [notes on paper](http://flickr.com/photo_zoom.gne?id=94920455&size=o “On Flickr, large image file, be warned!”).

I was telling Robert that conferences like this lacked blogging breaks. The audience is in the real-time information business if you have lots of bloggers in the room, so if you don’t want them to spend half the talk time uploading photos, chatting, and writing up blog posts. So, how about give us blogging breaks, and plan post-sized talks? Wouldn’t that be neat?

For many people, the most interesting moments of a gathering like this is around and outside the talks. Try to change the balance a bit? I know there are organisational imperatives, but I’m sure a solution could be found.

Other than that, some ideas for speakers (and I’m aware I don’t do what I preach when I’m giving a talk):

– Give me an outline of the talk, paper would be best (I’ll get lost somewhere else by trying to find it online). If I tune out of your talk for a minute (and I’m bound to) I need a chance to tune back in. An outline will help with that.
– Be theatrical, keep me listening, or make me participate. Effective use of slides is good, but I don’t know how to do it so I won’t give you any advice on the topic.
– Don’t talk to fast, particularly when the audio in the venue isn’t too good. Articulate. (Yeah. Sorry.)

Update: I took hand-written notes of Robert’s talk too. Lesson learnt.

My Notes of Robert Scoble's Talk

Now let’s see if you can decypher my handwriting!

Similar Posts:

LIFT'06 Photographs [en]

[fr] Les photos de LIFT'06 aujourd'hui sont en train d'être mises en ligne à  vitesse tout petit v. Merci de votre patience.

You probably noticed I’ve been [uploading LIFT’06 photographs](http://www.flickr.com/photos/bunny/sets/72057594058518485/) to Flickr since yesterday. I took a whole bunch of really fun photos last night, but upload is slow as slug, so I don’t know when they’ll be up. Thanks for your patience!

Cosy Geeking
Robert and Anina geeking away

Almost all of my photos are CC-licensed. Feel free to use them on your blogs if you’re speaking about the conference — a mugshot or two does tend to liven-up text-only conference notes.

Similar Posts: