Tounsi et le restaurant "Au Gras Haret" [fr]

[en] A crazy old lady some buildings (and a road to cross) away is feeding "stray" cats, including Tounsi. I'm pissed.

Il y a quelques semaines, j’ai fini par percuter que non content de me réveiller chaque matin à l’aube pour sortir, Monsieur Tounsi filait en droite ligne à travers les immeubles pour une destination inconnue. Un matin, j’ai enfilé toutes mes couches et je l’ai suivi. Il avait le museau plongé dans ceci, trois immeubles et une route à traverser plus loin:

Au Gras Haret

Je vous passe les détails du feuilleton, message dans la nourriture, nourriture déplacée, sonner aux portes, non c’est pas nous, nourriture de retour, chez la concierge, ça doit être la dame là-haut, non-non c’est pas moi je peux pas vous dire qui c’est non c’est pas moi, nourriture envolée comme par hasard dans l’heure qui suit.

Aujourd’hui, je file à nouveau Tounsi. J’arrive au coin de l’immeuble, je le vois foncer tout excité sur quelque chose dans l’herbe, je contourne le coin, et voilà que je prends sur le fait la dame “non-non c’est pas moi je peux pas vous dire qui c’est” en train de lancer depuis son balcon la pâtée dans le jardin de l’immeuble.

Elle me voit, range ses mains, genre j’ai rien fait.

Je suis en pétard. Un peu fermement peut-être, mais tout de même poliment, je lui demande de ne pas mettre de la nourriture dehors comme ça. S’ensuit un dialogue de sourds comme je suis sortie sans mes appareils, mais qui contient “vous avez qu’à le garder dedans” et des choses comme “si vous nourrissez un chat, vous devez vous en occuper, et si c’est pas le vôtre, vous avez rien à faire à le nourrir” (je vous laisse deviner qui a dit quoi).

Un peu hors de moi (qu’on me mente en me regardant dans le blanc des yeux, je prends ça mal) je monte chez la concierge lui dire que j’ai une preuve visuelle, parce que la dernière fois, tant qu’on a pas vu, on peut rien dire. De l’étage d’en dessus, porte ouverte: “c’est pas vrai!” — je suis estomaquée par tant de toupet. La dame a clairement perdu un certain nombres de boulons sur le chemin de la vie. La concierge me dit qu’elle lui parlera. Je m’en vais, Tounsi gueulant et gigotant sous le bras.

La suite au prochain épisode.

Note: si vous êtes une personne à chat, je vous invite à demander à rejoindre le super groupe Facebook “Mon chat m’a domestiqué(e). Et j’aime ça.” où vous pouvez entre autre suivre le déroulement de ce genre de drame félin en direct, en plus de gagater quotidiennement sur les photos de nos domestiqueurs à poils.

2ème Back to Blogging Challenge, jour 1. Autres courageux: Nathalie Hamidi (@nathaliehamidi), Evren Kiefer (@evrenk), Claude Vedovini (@cvedovini), Luca Palli (@lpalli), Fleur Marty (@flaoua), Xavier Borderie (@xibe), Rémy Bigot (@remybigot), Jean-François Genoud (@jfgpro), Sally O’Brien (@swissingaround), Marie-Aude Koiransky (@lumieredelune), Anne Pastori Zumbach (@anna_zap), Martin Röll (@martinroell), Gabriela Avram (@gabig58), Manuel Schmalstieg (@16kbit). Hashtag: #back2blog.

Similar Posts:

6 thoughts on “Tounsi et le restaurant "Au Gras Haret" [fr]

  1. Vas-y Steph ! Blague à part, ce n’est pas interdit de nourrir les animaux “sauvages” ? Il n’y pas de règlement communal sur le sujet ? J’attends fébrilement la suite du feuilleton 😛

  2. Alors les vrais sauvages, oui — je ne sais pas si le gras haret carressable est considéré comme sauvage. Je vais attendre de voir comment ça évolue ces prochains jours et récrire à mon gaillard de la SPA pour demander conseil…

  3. Marie-Aude: merci! j’étais assez contente de ma trouvaille, j’avoue :-)

    Pascale: non je ne connaissais pas! je viens d’aller voir mais le livestream rame… faudra que je ressaye!

  4. Your only hint about your birthday present is this comment, and I promise it will be better than flowers from Pablito (which is already hard to top)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>