Livre: je me jette à l'eau [en]

[fr] Prompted this evening by a conversation with Peter Hogenkamp about what I might talk about at BlogCampSwitzerland, I've decided that after many months of not acting upon my decision to write a book, it was time to take a deep breath and jump in. The conversation I had at LIFT with Sarah, Stowe and Trine-Maria clearly also prepared me to take the plunge.

The book will be in French, so I'm afraid this is not very exciting news for my English-speaking-only readers. I'm more comfortable writing in French than English, and also, there is already a clear local and francophone interest for the book topic: teenagers, blogs, the internet, the chasm between parents and children when it comes to social media and online culture, and what can/should be done about it in terms of "media education".

The first draft of the book contents was made in English, though, so you'll get a copy of it when that post comes up. Oh, and if you were thinking of suggesting that I write the book in French and English at the same time... you probably haven't thought it through ;-)

Il y a plusieurs mois, suite à une longue discussion avec mon ami [David Galipeau](http://galipeau.blogspot.com/), je me suis retrouvée en fin de soirée un peu surprise et la tête légère à me dire qu'[écrire un livre paraissait soudain possible](http://climbtothestars.org/archives/2006/10/14/writing-2/), et que je tenais un sujet. Le lendemain, j’ai rapidement établi un plan général de ce que pourrait être le livre dans [Freemind](http://freemind.sourceforge.net/wiki/index.php/Main_Page).

Puis, j’ai passé près de six mois à ne pas avancer. Je souffrais d’un accès aigu de [TMS](/tms/), donc pas question de me mettre à rédiger avant d’avoir installé [Parallels et le Dragon](http://climbtothestars.org/archives/2006/10/22/premiers-pas-paralleles/). L’opération a échoué, entre autres pour cause de mal aux mains qui m’empêchait de mener à terme l’installation (ironie!). Aussi, j’avais décidé que je voulais [bloguer l’écriture du bouquin](http://redcouch.typepad.com/weblog/2004/12/ “Le cas qui fait école: Naked Conversations.”), et je n’étais pas trop sûre si j’allais le faire sur ce blog ou un autre. Puis, last but not least, écrire ça prend du temps, et j’étais un peu inquiète à l’idée de me lancer dans une entreprise comme ça chronophage alors que je n’étais pas encore très sûre dans quelle mesure [mon job de consultante indépendante](http://stephanie-booth.com) me permettrait de tourner confortablement ou non.

Bref, des tas de très bonnes raisons, mais franchement, surtout la trouille de me lancer dans quelque chose que je veux faire depuis aussi longtemps que je me souvienne (écrire un livre), mais qui m’intimide.

Ce soir, discussion avec [Peter Hogenkamp](http://blog.hogenkamp.com/), un des organisateurs de [BlogCampSwitzerland](http://barcamp.ch/BlogCampSwitzerland), auquel je me suis [inscrite](http://twitter.com/stephtara/statuses/5560067) un peu plus tôt. Je ne sais pas encore vraiment [de quoi je vais parler](http://twitter.com/stephtara/statuses/5560146) à BlogCamp, et je lui disais que je pourrais peut-être faire quelque chose au sujet des ados, des blogs, et d’internet, comme c’était aussi le sujet du livre que je mijotais (enfin, là, je suis encore en train d’éplucher les patates, pour être tout à fait honnête). Du coup, on a parlé du livre, je lui ai raconté tout ce que j’ai récrit plus haut dans ce billet, j’ai dit un peu en riant que je pourrais m’y mettre et en parler à BlogCamp. Dont acte: il est temps d’arrêter d’en parler à tout mon entourage et de me lancer à l’eau. Le [travail que j’ai fait dernièrement pour ciao.ch](http://climbtothestars.org/archives/2007/01/22/redactions-dinfos-pour-ciaoch/) m’aide aussi à trouver le courage de m’y mettre, car si ce n’est pas le même public, c’est bien le même sujet.

Donc, quelques décisions et remarques:

– Je vais écrire le livre en français. J’ai hésité, bien sûr, mais d’une part je suis quand même plus à l’aise dans l’écriture en français (faudra que je fasse la chasse aux anglicismes, tout de même), et d’autre part, il y a déjà un intérêt local et francophone pour ce que j’ai à apporter à la problématique blogs-ados-internet.
– Je vais bloguer le processus et le contenu du livre au fur et à mesure que je le produirai ici sur CTTS (je ne crois pas à la multiplication des blogs). (Catégorie [Livre](/categories/livre/).)
– Le livre sera mis à disposition/publié sous une [licence Creative Commons](http://creativecommons.org).
– Je ne sais pas trop comment je vais m’y prendre, c’est la première fois que je fais ça, et vous allez donc me voir patauger joyeusement.
– Je n’ai pas encore de titre pour le livre. Lorsque j’ai fait le premier jet du plan (en anglais!), je l’ai appelé “The Blogging Divide” — je ne sais honnêtement plus si ça me plaît ou pas (il y a des wagons, avec des mots pareils). De toute façon, je ne pense pas qu’il faille un titre pour que je m’y mette. On verra bien ce que je trouverai.
– Si je choisis de construire ce livre en public, c’est parce que je pense qu’il sera plus riche de vos remarques et de vos critiques que si je l’écris seule dans mon coin. Mon but est avant tout de faire un livre utile. N’hésitez donc pas à réagir à ce que je publierai.
– J’ai encore besoin de clarifier un peu le sujet du livre, et ce sera l’objet d’un billet futur. Mais ça tournera autour des adolescents, de l’internet social, du fossé entre “adultes” relativement peu branchés et ados “digital natives”, et de ce qu’il y a à faire en matière d’information et de prévention — ce pour quoi j’aime utiliser le terme “éducation aux médias”. Le public cible se situera plutôt du côté des parents, enseignants, éducateurs que des ados ou des geeks.
– Je publierai dans un autre billet (et un autre jour, il se fait tard, là) ma première ébauche de plan, une fois récrite en français.

Voilà pour ce soir. C’est donc parti!

Similar Posts:

9 thoughts on “Livre: je me jette à l'eau [en]

  1. l’écriture d’un livre est une longue aventure, difficile et pleine d’embuches, mais également une des aventures les plus gratifiantes que j’ai pu connaître… finalement très décalé par rapport à nos activités bloguesques, mais passionnant ! je suis impatient de te lire, courage !

  2. Bonjour Stéphanie, je viens juste de m’inscrire à Technorati, je suis vite tombé sur ton blog. Il y a un petit bout de temps j’avais démarré mon p’tit blog sur des conseils sur l’écriture, idées d’écriture de livres et des conseils comme: comment éviter le blocage ou le “trou noir.”
    Si ça te dit, jettes-y un coup d’oeil, ce sont en fait des conseils d’écrivains professionnels anglophones que j’ai essayé de traduire pour le plaisir, et surtout pour le plaisir de partager, car ces conseils m’avaient beaucoup plu.
    Voilà, je te souhaite good luck, à plus 😉

  3. l'écriture d'un livre est une longue aventure, difficile et pleine d'embuches, mais également une des aventures les plus gratifiantes que j'ai pu connaître… finalement très décalé par rapport à nos activités bloguesques, mais passionnant ! je suis impatient de te lire, courage !

  4. Alors là, je dis bravo, et bon courage ! Ca c’est un beau projet ! Je me réjouis de lire les premières pages…

  5. Premier jet d’un vague plan…

    D’abord, merci, vraiment merci, pour vos encouragements, surtout entre samedi soir tard et dimanche midi! Je suppose que c’est aussi un des avantages de se mettre à écrire un livre sur la place publique (ce blog en l’occurence): je …

  6. Hello Stephanie,

    Il paraît que la rédaction d’un livre demande pas mal de courage alors…un grand bravo pour t’être lancée dans cette aventure et vivement les prochains feedbacks! ^_^

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>