Weirdo [en]

Nobody said anything, but the mirror sent back a strange reflection: she doesn’t drink (or very little, says she doesn’t like it), doesn’t smoke (never-never, cigarettes nor pot), doesn’t have TV (she’s not “against” it, though), spent a year in India (no, she didn’t travel around, stayed “put” in one place), and prefers to go to bed early instead of finishing the evening out in a bar or night-club (ah ok, she’s recovering from a concussion).

Similar Posts:

0 thoughts on “Weirdo [en]

  1. It’s not really weird. It’s just that I felt a little… er… “abnormal”.
    The one who is not like the others. The odd one out. Maybe somebody from a
    different world.

  2. Damn.
    So should I, then.
    Now we’re the even ones out.
    And of course, you don’t know the show “Third Rock from the Sun”, do you
    ?

  3. I think you are wrong…
    You were normal… just different but we are all different wrt others.

  4. I think I’m normal. Just sometimes, I wonder where are all those other
    people in the world who don’t drink, don’t smoke, don’t do drugs ūüėČ –
    apart from my close friend circle.
    Half-kidding of course. I know they are there somewhere. I don’t feel
    abnormal, I just wonder if I ever happen to look abnormal in other
    people’s eyes.

  5. Like Karl said, you’re always the “abnormal” of someone.
    Just like the people that chainsmoke and get drunk every Saturday Night
    that Bob mades sound abnormal to me, I sound abnormal to them.
    If I’m lucky, they just ignore me. If I’m not, this is called “heated
    divergence of lifestyle”.
    I’m usually on the ignorance side, in case you wonder.

  6. the world doesn’t hear enough about ‘weirdoes’.
    or the world just doesn’t have enough of them

  7. Je n’ai pas pu m’emp√™cher de penser √†¬† une chanson de Linda Lemay lorsque
    j’ai jet√© un coup d’oeil √†¬† cette page. On y retrouve certaines
    ressemblances.
    Lynda Lemay
    Je suis grande
    J’ai envie d’fumer des am√©ricaines
    Et de me rouler des jama√Įcaines
    J’ai envie de boire jusqu’√†¬† vaciller
    Jusqu’√†¬† ne plus voir qui va m’d√©shabiller
    Et puis j’ai envie d’partir en bateau
    Avec des bandits vêtus en matelots
    J’ai envie de rire, rire jusqu’√†¬† souffrir
    J’ai envie de √ßa, mais je n’ose pas
    Car moi
    Je suis grande, je suis raisonnable
    Je donne l’exemple, je suis responsable
    Je n’teins pas mes cheveux
    J’ai pas de b√©quilles
    J’ai l’respect des vieux
    Et de la famille
    Je vais √†¬† l’√©glise
    Je suis ménagère
    J’suis toujours bien mise
    Et jamais vulgaire
    J’n’ai pas eu de crise √†¬† l’adolescence
    Faut qu’on m’intronise, qu’on me donne un sens
    J’ai envie de trouver au fond de mon ventre
    Une passion cach√©e, sauvage et br√Ľlante
    J’ai envie d’courir toute nue sur une plage
    Imiter l’soupir d’un grand coquillage
    Et puis j’ai envie, envie de danser
    Pour n’importe qui et me faire payer
    J’ai envie de vivre, plut√īt, de survivre
    J’ai envie de √ßa, mais je n’ose pas
    Car moi
    Je suis grande, je suis raisonnable
    Je donne l’exemple, je suis responsable
    Je n’fais pas d’b√™tises, je n’ai pas cette chance
    Faut qu’on m’intronise, qu’on me donne un sens
    Si elle ressemble à  ça
    La vie après la vie
    J’envie ceux qui n’vont pas au paradis
    Moi j’ai gagn√© mon ciel
    Comme disent les fidèles
    Qui ne s’offrent un p√©ch√©
    Que lorsqu’il est v√©niel
    J’ai envie d’crever ma bulle de cristal
    Et d’laisser rentrer quelques langues sales
    J’ai envie d’baisser mes bras de femme forte
    Envie d’accepter qu’la vague m’emporte
    J’ai envie d’troquer mes bonnes mani√®res
    Contre un peu d’plaisir et un peu d’poussi√®re
    J’ai envie de jouir, jouir jusqu’√†¬† mourir
    J’ai envie de toi
    Mais je n’ose pas, car moi
    Bravo !
    Je suis grande, je suis raisonnable
    Honnête et patiente, bonne et charitable
    J’ai la t√™te froide, je m’oublie pour d’autres
    Mais c’t’un c.ur malade qui bat dans mes c√ītes
    Je me sens petite, je me sens fragile
    Et j’ai l’eau b√©nite qui me monte aux cils
    Quand j’te vois partir
    Parce que j’t’ai chass√©
    Comme pour me punir
    De te désirer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *